La démarche Eco-acteurs : quantifier les actions que nous faisons en faveur d’une agriculture durable


Notre contribution à l’agriculture durable s’inscrit depuis 2008 dans une démarche de progrès aux côtés de nos partenaires du monde agricole. Cette démarche, nous l’avons appelée Eco-Acteurs. Elle nous permet, à travers l’analyse d’indicateurs chiffrés, de mesurer les avancées que nous accomplissons année après année.



Réconcilier compétitivité et environnement


BASF défend une agriculture conciliant rentabilité et responsabilité et s’engage pour une utilisation responsable de ses produits de protection des plantes: nos actions se concentrent sur des enjeux majeurs de l’agriculture de demain.


Inspirée des piliers du développement durable


La démarche Eco-acteurs s’appuie sur les trois piliers du développement durable :

  • Pilier économique : permettre aux exploitations d’être économiquement rentables et garantir une alimentation de qualité accessible à tous.
  • Pilier environnemental : gérer l’impact des pratiques phytosanitaires sur l’environnement.
  • Pilier sociétal : contribuer à améliorer les conditions de travail et la qualité de vie des exploitants et des salariés agricoles.

Nos engagements en découlent.


Une démarche en partenariat avec le monde agricole


La démarche Eco-acteurs structure, mesure et valorise les multiples initiatives menées pour encourager une agriculture plus respectueuse de son environnement. C’est une démarche collective, qui concerne aussi bien nos collaborateurs que nos partenaires du monde agricole. Bonnes pratiques phytosanitaires, formations auprès des distributeurs et agriculteurs, outils d'aide à la décision : à ce jour, une trentaine d’actions s’inscrit dans cette démarche.


Les 5 engagements de BASF


Notre démarche de progrès en faveur d’une agriculture compétitive et responsable se décline sous forme de 5 engagements :

Engagement n°1 : mieux raisonner l’utilisation des produits de protection des plantes.

Engagement n°2 : développer la biodiversité à l’échelle de l’exploitation et du territoire.

Engagement n°3 : gérer les impacts environnementaux de nos produits.

Engagement n°4 : encadrer l’utilisation de nos produits.

Engagement n°5 : sensibiliser et former les acteurs du monde agricole.