Programme BiodiversID

Lancé en 2012 par BASF et ses partenaires, le programme BiodiversID cherche à définir des indicateurs permettant d’évaluer de manière pertinente la richesse de la biodiversité des différents écosystèmes agricoles. Pour cela, il s’appuie sur un réseau de fermes volontaires qui s’agrandit chaque année. Les objectifs de l’année 2017.


Quoi de neuf pour 2017 ?

Programme BiodiversID

Un réseau de 63 exploitations agricoles en France

La participation de nouvelles fermes au programme BiodiversID, principalement dans le Sud, la Bourgogne et le Nord, devrait permettre d'atteindre cette année le total de 63 exploitations agricoles inscrites dans le programme.


BASF Farm Network : une dimension européenne

Les méthodes BiodiversID se diffusent dans d’autres pays européens (Belgique, Royaume-Uni) à travers du réseau Farm Network BASF. Celui-ci travaille à la poursuite de son 1er symposium organisé fin 2015, une plateforme d’échanges sur les questions de biodiversité réunissant experts scientifiques et agriculteurs.


Eau et auxiliaires des cultures : de nouveaux indicateurs

Après avoir intégré en 2016 des indicateurs socio-économiques, le programme BiodiversID ajoute à ses thématiques la compréhension des questions autour de la qualité de l’eau et des suivis d’auxiliaires des cultures.


Surveillance renforcée des colonies d’abeilles

Des ruchers connectés installés dans certaines régions permettront de suivre en temps réel l’évolution des colonies d’abeilles et de mesurer plus précisément l’impact des actions en faveur des butineuses.


Toujours plus d’échanges au sein du réseau

Newsletter, journées thématiques sur le terrain, nouvelles brochures : les actions d’information et de communication se poursuivent en 2017 pour favoriser les échanges au sein du programme BiodiversID.


Des actions de communication sur la biodiversité

Des colloques et des journées scientifiques seront organisés en 2017 pour valoriser les résultats du programme BiodiversID ainsi que des actions de valorisation auprès des parties prenantes concernées par la biodiversité.


Les partenaires du comité scientifique du programme BiodiversID

  • Réseau biodiversité pour les abeilles (RBA)
  • Forum des agriculteurs responsables respectueux de l'environnement (Farre)
  • Office national de la chasse et de la faune sauvage
  • Arvalis-Institut du végétal
  • Groupement national interprofessionnel des semences et plants (Gnis)
  • Ecole nationale supérieure d’agronomie et des industries alimentaires (Ensaia)
  • Un agriculteur est aussi actif dans le comité

D’autres partenaires et experts sont régulièrement en interaction avec le programme ou y réalisent des expérimentations spécifiques, comme par exemple une quinzaine de Fédérations Départementales des Chasseurs, le laboratoire spécialisé en entomologie Flor’insectes, des écoles d’ingénieurs (ISARA-Lyon, Grignon...)


Les objectifs du programme BiodiversID


  • dresser un état des lieux de la biodiversité, des biotopes existants et des aménagements favorables
  • tester la pertinence des indicateurs de biodiversité
  • mesurer la marge brute et la performance nourricière de l'exploitation

Abeille sauvage