La gamme alphamétrine : Mageos® MD et Clameur®, des insecticides polyvalents contre les ravageurs de la vigne


Utilisant les propriétés insecticides des pyrètres naturelles, les produits de la gamme alphamétrine permettent de lutter efficacement contre les principaux ravageurs de la vigne. Ils sont reconnus pour leur facilité d’emploi et de stockage.

Découverte dans les années 1980, l’alphamétrine est une substance active de la famille des pyréthrinoïdes. Ces produits de synthèse utilisent les principales propriétés insecticides des pyrètres naturelles – effet de choc, faible toxicité pour les animaux à sang chaud, activité à faible dose – sans en avoir les inconvénients (sensibilité à la lumière).


Mageos® MD et Clameur®


Utilisant une formulation solide (microsphères dissoactives), Mageos® MD et Clameur® sont homologués contre de nombreuses espèces de ravageurs.

En vigne, ils sont particulièrement efficaces contre les insectes suivants :

  • Cicadelle, vecteur de la flavescence dorée : une application 3 à 4 semaines après les éclosions, puis 15 jours plus tard. Une troisième application peut être recommandée visant les adultes en cours d'été. La flavescence dorée fait l'objet d'une lutte obligatoire réglementée. Se conformer aux préconisations de services officiels régionaux.

  • Tordeuses de la grappe (eudémis et cochylis) : intervention sur les 1ères générations dès l’apparition des premiers glomérules ; sur les 2èmes et 3èmes générations, application au début des éclosions, lorsque les œufs sont au stade tête noire.

  • Pyrale : intervention lorsque le stade 3 larves/cep sur 10 ceps pris au hasard est atteint et avant le stade 5 mm de la chenille.

  • Altise: traitement dès les premiers symptômes (zone internervaire des jeunes feuilles dévorées lors du débourrement).

Observ'OnLine

Découvrez notre service de gestion des observations !

Leur efficacité contre les tordeuses de la grappe, la pyrale, la cicadelle de la flavescence dorée et l'altise, font de Clameur et Mageos des insecticides polyvalents pour toute l'exploitation.

 

Tordeuses de la grappe : éviter les blessures

L’objectif de la lutte est d’éviter les blessures et donc la création de porte d’entrée à une contamination ultérieure. L’usage d’insecticides en fonction de la pression est nécessaire pour lutter contre les larves de chaque génération. En fonction du mode d’action de l’insecticide utilisé, on ne le positionnera pas de la même façon. En règle générale, pour éviter les morsures on préfèrera des produits de pré-oviposition ou une méthode de lutte préventive telle que la confusion sexuelle.


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.