Lutter contre les pesticides illégaux et frauduleux


L’usage des pesticides est strictement réglementé en Europe et en France. Seuls les produits phytosanitaires homologués et reconnus comme sans risques pour l’homme et l’environnement peuvent être utilisés. Dans le but d’obtenir un bénéfice rapide et important, des organisations criminelles fabriquent ou importent des pesticides illégaux qui peuvent se révèler préjudiciables pour la santé des agriculteurs, des consommateurs et pour l’environnement. Il existe cependant des moyens de lutter contre ces contrefaçons.

Usage réglementé des pesticides pour la santé de tous

La réglementation stricte des produits phytosanitaires en Europe permet de protéger l’agriculteur, le consommateur et l’environnement. Grâce aux pratiques agricoles modernes et à cet encadrement, l’Union Européenne propose à ses habitants une alimentation de qualité, en quantité et à prix abordable.


Des pesticides frauduleux sur le marché

Des organisations criminelles acheminent des quantités croissantes de produits phytosanitaires contrefaits souvent fabriqués en Chine. Ces pesticides, représentant jusqu’à 10% du marché européen, contiennent souvent des substances homologuées en Europe.

Ils représentent ainsi une véritable menace pour la santé et la sécurité, notamment des utilisateurs. Par ailleurs, , ces pesticides bon marché ne remplissent généralement pas leur rôle : les cultures ne sont pas efficacement protégées, voire complètement détruites, entrainant ainsi des pertes financières non négligeables .


Comment lutter contre ces pesticides dangereux

  • S’approvisionner auprès des distributeurs agréés car il n’est en effet pas toujours facile de reconnaître un produit autorisé d’un faux, les emballages et étiquetages pouvant prêter à confusion ;
  • Renforcer les capacités des autorités douanières pour stopper l’entrée de ces produits sur le sol européen ;
  • Permettre la coopération entre les organismes de réglementation et les autorités douanières.