Agricultural Solutions
Tout sur la culture de betteraves
Agriculture

Contact

Raisonner la protection insecticide de la betterave

Du semis à la récolte, la betterave est convoitée par différents ravageurs, tant souterrains que foliaires, qui peuvent causer des dégâts dommageables à son développement et donc à la récolte. Il est essentiel de les connaître, de les surveiller et de respecter les seuils d’intervention.

Les stades clés de la protection de la betterave contre les ravageurs

Du semis à la récolte, la betterave est menacée par différents ravageurs qui peuvent provoquer des dégâts importants. Pour optimiser l’efficacité du traitement, il est essentiel d’intervenir au bon moment. Cela suppose de surveiller l’arrivée des ravageurs dans les parcelles, de les identifier et de vérifier si le nombre d’individus présents justifie un traitement (seuil d’intervention).

Les parasites souterrains

Les larves de ces ravageurs s’attaquent aux plantules de betterave au printemps (mars à mai), provoquant l’apparition de manques dans les parcelles. On peut citer notamment :

  • Taupins
  • Tipules
  • Atomaires
  • Blaniules
  • Scutigérelles
Pour les contrôler, on utilisera des traitements de semences et on soignera particulièrement les déchaumages mécaniques.

Les parasites aériens

Les principaux ravageurs aériens de la betterave sont les suivants :Puceron vert du pêcher

  • Pucerons : on distingue
  • Pégomyes (mouches de la betterave) : elles pondent des œufs sur la face inférieure des feuilles.

Mageos® MD, la solution insecticide de BASF contre pégomyies et noctuelles

  • Autorisé sur betterave, contre la pégomyie et les noctuelles.
  • Insecticide à base d’alphaméthrine, une pyréthrinoïde de synthèse.
  • Microsphères effervescentes : une formulation pratique qui renforce l’efficacité de la substance active.
  • Efficace à la dose de 80 g/ha (bien respecter les conditions d’emploi du produit et le stade de sensibilité des insectes).

Télécharger la FDS et la fiche technique de Mageos® MD

Les ravageurs de la betterave

Noctuelle terricole (ou ver gris)

Noctuelle terricole (ou ver gris)

Les jeunes larves consomment feuilles et tiges puis se développent au détriment des racines, collets et tubercules.

Cycle, facteurs favorables, nuisibilité, moyens de lutte
Noctuelle défoliatrice

Noctuelle défoliatrice

Les chenilles se nourrissent des feuilles. A surveiller à partir de début juin.

Cycle, facteurs favorables, nuisibilité, moyens de lutte
Puceron noir

Puceron noir

Insecte piqueur-suceur, il transmet le virus de la jaunisse de la betterave et provoque des dégâts directs.

Cycle, facteurs favorables, nuisibilité, moyens de lutte
Pégomye

Pégomye

Cette mouche de la betterave pond des œufs sur la face inférieure des feuilles. Symptômes de mai à septembre.

Cycle, facteurs favorables, nuisibilité, moyens de lutte
Puceron vert du pêcher

Puceron vert du pêcher

Insecte piqueur-suceur, il transmet le virus de la jaunisse de la betterave et provoque des dégâts directs.

Cycle, facteurs favorables, nuisibilité, moyens de lutte

Ces contenus peuvent vous intéresser

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté de viticulteurs observateurs !

En savoir plus

La Lettre d'Infos Agro

Abonnez-vous à notre lettre d'infos mensuelle et recevez nos actualités dédiées aux thématiques et cultures qui vous intéressent ainsi que nos avis d'experts !

En savoir plus

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

En savoir plus

Pratiques responsables

L’utilisation des produits phytosanitaires est fortement encadrée et elle doit suivre les bonnes pratiques agricoles : protection de l’utilisateur, règles lors des interventions phytosanitaires, préservation de l'environnement et de la biodiversité.

En savoir plus


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

Top