Agricultural Solutions

Rejoignez la Revylution !

Découvrir

Agriculture

Contact

Campagne 2020 : la protection des céréales en quête d’alternatives

La protection fongicide des blés est soumise à de fortes contraintes : pression sociétale, retrait de solutions, développement des résistances, aléas climatiques. L’agriculteur, lui, cherche avant tout à assurer la pérennité de son exploitation en maximisant ses résultats bien sûr mais aussi en limitant son empreinte environnementale. Quels sont, dans ce contexte, les meilleurs compromis possibles en matière de protection des cultures ?

Septoriose sur blé : résistances et pression de sélection compliquent la lutte

Septoriose sur blé : résistances et pression de sélection compliquent la lutte

La résistance de la septoriose du blé progresse et complique la protection de la céréale. Les solutions disponibles doivent, en parallèle, faire face à la pression réglementaire et sont de moins en moins nombreuses. Des précautions s’imposent pour bâtir les programmes fongicides. Il ne s’agit plus seulement de penser en termes d’efficacité mais aussi de maintien de celle-ci.

En savoir plus
Intervention fongicide : observer, diagnostiquer, positionner, s'organiser pour traiter si possible

Intervention fongicide : observer, diagnostiquer, positionner, s'organiser pour traiter si possible

Le risque pour un blé confronté aux maladies dépend de sa sensibilité et de son stade de développement. Déterminer le seuil de déclenchement est ainsi la première étape pour décider un traitement fongicide. Mais quand une intervention s’impose, les conditions météo deviennent souvent le premier facteur de décision, avec des répercussions sur l’organisation globale des chantiers et sur la justesse du positionnement. Et sur ce point, 2019 n’aura épargné personne.

En savoir plus
Protéger autrement le blé

Protéger autrement le blé

Dès l’année prochaine, la lutte contre les maladies des céréales va encore se complexifier. Entre la pression grandissante d’une société défavorable aux phytos et une réglementation qui se durcit, le nombre de spécialités autorisées va continuer à se réduire. Les programmes fongicides devront être ajustés pour préserver l’efficacité des solutions disponibles et l’innovation accélérée.

En savoir plus
Top