Agricultural Solutions
Tout savoir sur la culture du tournesol
Agriculture

Contact

La protection fongicide du tournesol

Le raisonnement de la lutte contre les maladies du tournesol repose sur quatre piliers : une bonne connaissance de la pression maladie de son secteur et de ses parcelles, une limitation du risque par l’adoption de pratiques culturales adaptées, le choix de variétés résistantes aux maladies cibles et l’adaptation de la stratégie fongicide à la pression maladie.

1. Définir le niveau de risque

Selon les régions, la pression des principales maladies du tournesol (phoma, phomopsis, sclérotinia, verticillium) varie sensiblement. Pour connaître le niveau de risque de son secteur, on se reportera aux Bulletins de Santé du Végétal (BSV) de sa région, lesquels fournissent des cartes spécifiques. Rien ne remplace non plus une bonne connaissance de l’historique maladies des parcelles concernées.

Accédez aux BSV de votre région sur le site web d'ARVALIS - Institut du végétal


2. Adopter des pratiques agronomiques préventives

Un bon moyen de limiter la pression des maladies du tournesol est de recourir à l’agronomie. Parmi les pratiques culturales les plus efficaces à cet égard, on peut citer :

  • L’enfouissement des résidus de récolte.
  • La limitation de la végétation des tournesols en adaptant la densité, la fertilisation azotée et l'irrigation au contexte de la parcelle.
  • L’adoption de rotations d'au moins trois ans.


3. Choisir des variétés résistantes aux maladies

L’amélioration génétique a permis de sélectionner des variétés de tournesol résistantes ou peu sensibles à phomopsis, sclérotinia, verticillium ou au mildiou. La tolérance d’une variété à telle ou telle maladie sera donc un critère de choix déterminant si l’exploitation se trouve dans une zone où l’inoculum est présent. Elle permettra de limiter la protection fongicide, voire de s’en passer totalement.

En revanche, la génétique n’est d’aucun secours contre le phoma. En cas de présence d’inoculum, il faudra recourir à un traitement fongicide. Par exemple avec Filan® SC / Jetset® , les fongicides de BASF.

Pour trouver les variétés qui conviennent à votre situation, reportez-vous aux brochures réalisées par Terres Inovia.


4. Les stratégies de lutte fongicide

Le choix d’une intervention fongicide dépendra de la sensibilité variétale aux maladies et à l’importance des attaques. Voici un exemple de raisonnement de la protection fongicide dans une situation favorable au phomopsis* avec attaques marquées de phoma.

Nombre de traitements fongicides :

 Variété résistante (R)Variété très peu sensible (TPS)Variété peu sensible (PS)
Phomopsis00 ou 1 (selon BSV)1 au stade LPT**
Phoma111

Les guides pratiques de Terres Inovia

Terres Inovia édite chaque année des guides très complets sur la conduite du tournesol (Centre et Ouest, Sud, Nord et Est). Ils peuvent être téléchargés sur leur site web :

Guide de culture du tournesol 2019 Terres Inovia

Les principales maladies du tournesol

Mildiou du tournesol

Mildiou du tournesol

Le mildiou est une maladie du tournesol qui peut conduire à une perte quasi-totale de rendement en cas d’attaques graves.

En savoir plus
Phoma du tournesol

Phoma du tournesol

Le phoma est une maladie très fréquente du tournesol . Elle peut se manifester sous deux formes : attaques au niveau du collet et symptômes sur les feuilles et les tiges.

En savoir plus
Phomopsis du tournesol

Phomopsis du tournesol

Cette maladie est présente sur l’ensemble des régions cultivatrices de tournesol dans le monde et est considérée comme l’une des plus importantes.

En savoir plus
Sclérotinia du tournesol

Sclérotinia du tournesol

Les attaques du sclerotinia sur le tournesol peuvent prendre plusieurs formes : sclerotinia du collet, du bouton, des feuilles et des tiges, ou du capitule.

En savoir plus

Nos solutions de protection fongicide du tournesol

Ces contenus peuvent vous intéresser

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté de viticulteurs observateurs !

En savoir plus

La Lettre d'Infos Agro

Abonnez-vous à notre lettre d'infos mensuelle et recevez nos actualités dédiées aux thématiques et cultures qui vous intéressent ainsi que nos avis d'experts !

En savoir plus

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

En savoir plus

Pratiques responsables

L’utilisation des produits phytosanitaires est fortement encadrée et elle doit suivre les bonnes pratiques agricoles : protection de l’utilisateur, règles lors des interventions phytosanitaires, préservation de l'environnement et de la biodiversité.

En savoir plus


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

Top