BASF France Agro

Le désherbage raisonné du maïs



Le maïs est une culture particulièrement sensible à la concurrence des adventices pendant la première phase de son cycle, période qui va du semis au recouvrement de l’inter-rang.

Elle exige donc un désherbage de qualité, surtout vis-à-vis des graminées estivales.

le désherbage raisonné du maïs

Aujourd’hui, le cultivateur a le choix entre trois stratégies de désherbage :
1. désherbage en pré-levée en un seul passage ou avec un passage complémentaire en post-levée ;

2. désherbage en post-levée précoce ;

3. désherbage en post-levée en un ou deux passages.

Il effectuera son choix en fonction de l'historique flore de la parcelle, des flores adventices présentes sur la parcelle, des conditions météorologiques régionales, des types de sol de l’exploitation et de son organisation du travail.

1. Le désherbage en pré-levée du maïs


Les stratégies de désherbage en pré-levée font appel aux herbicides racinaires  .

Grâce à leur action antigerminative, ces solutions permettent de maintenir la culture propre dès le semis et pour une durée variant, selon les conditions climatiques, entre 40 et 90 jours. Elles permettent de gérer les levées échelonnées.

En outre, ce sont les solutions les plus efficaces pour contrôler les fortes pressions graminées.

En situation de forte pression, l’efficacité racinaire d’Isard permet de préserver le rendement

Le désherbage pré puis post permet une meilleure efficacité et des gains de rendement par rapport à une double application de post-levée

Ci-contre : Sur cette synthèse réalisée à partir d’un grand nombre d’essais, on voit que le désherbage en pré-levée permet d’obtenir de meilleurs résultats que le désherbage en post-levée sur des graminées comme la digitaire sanguine, le panic pied-de-coq et les différentes espèces de sétaires.


Si le désherbage en pré-levée se révèle insuffisant, un passage complémentaire peut être effectué en post-levée avec un herbicide foliaire. La stratégie d’une pré-levée suivie d’une post-levée est un bon compromis entre sécurité et régularité de l’efficacité.

 

2. Le désherbage en post-levée précoce


Dans le cas d’une stratégie de post-levée précoce, on associera un herbicide racinaire, souvent anti-graminées, à des herbicides foliaires de type tricétones et sulfonylurées.


Ce positionnement permet de gérer les levées échelonnées des adventices, notamment des graminées estivales, et d’améliorer l’efficacité globale du désherbage. Dans ce cas, l’action des herbicides racinaires facilite l’intervention en post-levée des produits foliaires et permet d’éviter de recourir à une seconde application de produits foliaires. Cette pratique est très pointue : il faut intervenir sur plantes jeunes et lorsque les conditions sont propices à l’efficacité des produits.

3. Le désherbage tout en post-levée


Les stratégies tout en post-levée sont à privilégier en situation de pressions faibles à moyennes de dicotylédones classiques et difficiles et en absence ou pressions faibles de graminées.


Ces stratégies utilisent des herbicides foliaires. Le choix de la période d’intervention est déterminant pour obtenir un bon niveau d’efficacité. Celui-ci dépendra :

  • du stade de développement des adventices ;
  • de la qualité de la pulvérisation (taille des gouttes, volume de la bouillie…) ;
  • des conditions météorologiques (température, hygrométrie, rosée, vent…).

Ces stratégies sont souvent à renouveler en situation de levées hétérogènes.


La post-levée permet de gérer les graminées vivaces (sorgho d’Alep, chiendent…) ou dicots, tels que liserons, rumex, chardons, grâce à des herbicides foliaires qui ont une efficacité sur les organes souterrains de ces adventices.


Zoom sur la solution Conquérant®

 


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

Produits pour les professionnels : utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit.