BASF France Agro

La préparation des semis


50% du rendement final du maïs se joue au semis. La phase de préparation est donc essentielle pour favoriser une levée optimale du maïs. Un sol ameubli, rappuyé et sans discontinuités… Tels sont les 3 facteurs clés de succès.


L’humidification de la graine et l’enracinement de la plantule sont favorisés par un sol ameubli, rappuyé et homogène :

  • un excès de rappuyage nuit au contact sol-graine et racines-sol, et donc à l’enracinement ;
  • l’hétérogénéité du sol compromet quant à elle le développement racinaire de la plante. Attention notamment à la transition entre le lit de semences et l’horizon travaillé : celle-ci doit s’établir progressivement pour permettre aux jeunes racines de s’y développer au moment du sevrage (stade 4-5 feuilles).


Précaution n°1 : semer la graine de maïs dans le « frais »


Pour favoriser un départ du maïs dans les meilleures conditions, la graine doit être positionnée à environ 4-5 cm de profondeur. Au-delà de 5 centimètres, la levée se ferait plus lente. À l’inverse, semée à moins de 4 centimètres, la graine risquerait de ne pas germer en cas, par exemple, d’attaques d’oiseaux ou de sécheresse.


Autre mesure : semer à 6 ou 7 km/h maximum afin d’assurer la précision du semis, avec un semoir en parfait état de fonctionnement.


Précaution n°2 : limiter le développement des adventices en réduisant l’écartement entre les rangs


Plus le semis est précoce, plus la vigueur des graines de maïs en début de cycle est réduite, diminuant ainsi la concurrence du maïs vis-à-vis des mauvaises herbes. La réduction des inter-rangs permet de contrer l’apparition des adventices.

Cette pratique s’est par ailleurs formalisée depuis peu en Amérique du Nord avec le « twin-row », qui consiste à disposer les semis de maïs en quinconce : le but étant de favoriser des inter-rangs plus étroits, afin qu’ils soient recouverts par le maïs plus rapidement.


Cette technique est actuellement en cours d’étude par ARVALIS, Institut du végétal (consultez leur site web : https://www.arvalisinstitutduvegetal.fr)


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

 
 

Produits pour les professionnels : utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit.