BASF France Agro

Maladies de la pomme de terre


Les pommes de terre sont principalement sensibles au mildiou qui peut provoquer des ravages sur les parcelles, allant jusqu’à la destruction totale de la récolte. Maladie fréquente et redoutable, il est possible de prévenir les contaminations de façon efficace et d’utiliser des traitements fongicides performants pour conserver un maximum de rendement. La pomme de terre est également sensible à l’alternariose qui dégrade les récoltes notamment en cas d’attaque précoce.

Le mildiou de la pomme de terre


Le moindre écart dans la protection contre cette maladie peut entraîner en quelques jours des pertes de rendement considérables, voire une destruction complète de la parcelle...

En savoir plus sur le mildiou de la pomme de terre

L'alternariose de la pomme de terre


Moins connue que le mildiou, l’alternariose peut provoquer des pertes de rendement, notamment lorsque la maladie se manifeste de façon précoce...

En savoir plus sur l'aternariose de la pomme de terre

Le rhizoctone de la pomme de terre


Le rhizoctone provoque des dommages variés sur pomme de terre, à différent stades du cycle de végétation...

En savoir plus sur le rhizoctone de la pomme de terre

La gale argentée de la pomme de terre


Sa particularité est qu'elle ne provoque pas de symptômes en végétation : elle affecte uniquement les tubercules et s‘exprime après la récolte...

En savoir plus sur la gale argentée de la pomme de terre


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

 
 
 

Produits pour les professionnels : utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit.