BASF France Agro

FORMATION ROSETTE B6-(16)

6 feuilles

Régulateur

Traiter entre 4 et 6 feuilles seulement en cas de risque élevé d’élongation automnale (semis précoce avec variété sensible à l’élongation, forte densité > 40 plantes/m² ou > 15 plantes/m linéaire, forte disponibilité en azote)









Phoma à surveiller en zone à risque

Intervention : selon le risque d’émission des ascospores dès 4 feuilles (suivi attentif du BSV)

Remarque : Certaines pratiques permettent de limiter le risque de phoma :

  • Semer une variété TPS (Très Peu Sensible)
  • Broyer et enfouir les résidus de colza dès la récolte
  • Exporter les pailles de céréales
  • Viser un peuplement entre 30 et 35 plantes/m² et une densité < 15 plantes/m linéaire
  • Limiter la disponibilité en azote (100 U max.)







Combiner les leviers agronomiques et chimiques pour une bonne maîtrise des adventices les plus nuisibles


Lutter contre les repousses de céréales et les graminées

En cas de fortes infestations : appliquer un AGS (ex. : cycloxydime) dès le stade 3 feuilles des repousses et/ou des graminées (vulpin, ray-grass…) afi n de limiter la concurrence précoce et de favoriser l’installation du colza












Éliminer les repousses de céréales et les graminées

Si des repousses de céréales ainsi que du vulpin et du ray-grass sont encore présents, intervenir avec un produit à base de propyzamide dès que la température du sol devient inférieure à 8 - 10°C (à partir du 20 octobre environ dans l’Est de la France).



Larves de grosses altises

Période à risque : du stade 5-6 feuilles jusqu’à la reprise de végétation

Observation : dissection longitudinale des pétioles et du coeur des plantes

Seuil de traitement : 7 pieds / 10 avec des larves dans les pétioles des feuilles

Un colza développé, poussant, est moins sensible aux dégâts de larves.

La nuisibilité ne s’exprime que si le coeur des colzas est touché









Charançons du bourgeon terminal

Observation : piégeage d’adultes dans les cuvettes jaunes de fi n septembre à l’entrée de l’hiver + suivi attentif du BSV

Intervention raisonnée : 8 à 10 jours après les premières captures











Pucerons verts et cendrés

Observation de la levée jusqu’au stade 6 feuilles

Seuil d’intervention : présence de pucerons sur 2 pieds sur 10.

Bien choisir son produit (résistances aux pyréthrinoïdes en développement). Les pertes de rendement liées aux viroses peuvent atteindre 5 à 8 q/ha











Fermer


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Produits pour les professionnels : utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit.