BASF France Agro

Le site de Genay


L’usine de Genay est spécialisée dans la fabrication de produits phytosanitaires destinés à l’agriculture : des insecticides, fongicides (lutte contre les maladies) et produits de traitement des semences, sous forme liquide et solide. Elle est également le principal centre de stockage et de distribution de produits phytosanitaires BASF pour la France.

Activités

Le site de Genay formule 75 produits phytosanitaires différents, à partir de substances actives synthétisées dans d’autres usines, d’adjuvants et de stabilisants. Les insecticides et fongicides fabriqués sont ensuite conditionnés en plus de 500 produits finis différents, en majorité en bidons de 5 et 1 litres La production est exportée dans 80 pays dans le monde. Elle est commercialisée à 55% sur le marché européen., dont 15% pour le marché français.


Implantation

L’usine est implantée à Genay, dans la zone industrielle de Lyon Nord (Rhône), sur un terrain de 8 ha.


Engagements sécurité et environnement

Le site est classé Seveso 2 seuil haut, il est donc soumis à une réglementation très stricte de prévention des risques.

Il est certifié :

  • Iso 9001, pour système de management de la qualité
  • Iso 14001, pour son système de management de l’environnement

Les chiffres clés

- Date de Création : 1977

- Production annuelle : de 11 000 à 14 000 tonnes

- Investissements annuels : de 4 et 8 millions€

- Effectif : 110 personnes


BASF Agri-Production SAS

Site Industriel de Genay

Rue Jacquard – ZI Lyon Nord

69727 Genay cedex

Tél : 04 72 08 11 11

Fax : 04 72 08 11 48


Au-delà de la réglementation, le site de Genay accorde la plus grande importance à la sécurité et à la santé des hommes, à la protection de l'environnement, à la préservation des ressources naturelles, et à la prévention de tous les accidents industriels.



Philippe Boudier, Directeur Industriel BASF Agri-Production - Genay (69)

« 50 % de notre budget de formation est consacré à la protection des personnes et de l’environnement »

Sur quels points portez-vous vos efforts pour améliorer la sécurité et le respect des normes environnementales les plus strictes?
D’une part sur la formation des hommes. Nous consacrons environ 5 % de la masse salariale à la formation du personnel et 50 % de ce budget est orienté vers la sécurité, c’est-à-dire la protection des personnes et de l’environnement. Même réflexe en matière d’équipements. Nous avons toujours eu une politique volontariste en faveur de la prévention des risques et cherchons sans cesse à l’améliorer : 40 % de notre budget annuel d’investissements est consacré à la sécurité. Nous tenons aussi à la propreté du site et à donner une image très positive de notre industrie par la présence d’arbres et de verdure par exemple autour de l’usine. Nous y avons implanté un jardin japonais et une plate-forme biodiversité.


Dans de nombreux groupes industriels occidentaux, la production est la première activité délocalisée. Comment parvenez-vous à concilier ici sur un site français, compétitivité, coûts salariaux élevés et exigences environnementales très fortes?
Nous sommes en permanence à la recherche d’idées nouvelles pour améliorer nos performances économiques et environnementales. Un groupe de travail développement durable et responsabilité sociétale, a été créé dans cet objectif, à l’échelle du groupe. Dans nos démarches d’amélioration, nous avons par exemple mis en place 6 robots de conditionnement sur le site. En plus du renforcement de nos performances économiques, nous sommes gagnants en terme de réduction du bruit. Une innovation qui a d’ailleurs été saluée dans le rapport annuel développement durable de l’Union des Industries chimiques. Le fait d’être implantés en France, au cœur du marché, au contact des clients nous confère également une très forte réactivité. Lorsqu’une épidémie de mildiou se déclenche sur la vigne, comme il y a deux ans, nous pouvons enclencher un cycle de production et approvisionner nos clients en moins de dix jours. Avec des usines à l’autre bout du monde, il aurait fallu des mois et nous n’aurions tout simplement pas pu fournir les produits. L’implication des salariés dans leur travail est aussi très forte, ils donnent le meilleur d’eux-mêmes pour servir les clients.


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Produits pour les professionnels : utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit.