BASF France Agro

Le responsable de pôle

Il anime l’équipe marketing et technique pour les cultures dont il a la responsabilité.


Le responsable de pôle élabore pour les cultures dont il a la charge la stratégie marketing et technique tout en assurant le lien avec les filières. Il anime avec l’ensemble de son équipe l’« offre culture » ainsi définie auprès de l’équipe commerciale qui va la mettre en œuvre auprès des distributeurs et des agriculteurs.

 

Son métier

  • Il assure l’animation d’une équipe d’une dizaine de personnes composée de responsables marketing, responsables agronomiques, responsables filière et assistantes.
  • Il anticipe à court et moyen termes, les évolutions technique, marketing, et les attentes des filières pour les cultures qui le concernent, en lien avec ses collègues des autres pays européens.
  • Il décline la vision BASF sur les cultures dont il est responsable et garantit la cohérence entre les positionnements techniques, la stratégie marketing, les actions de communication et les opérations en direction des filières.
  • Il définit avec le directeur stratégie cultures les objectifs de ventes à court et moyen termes pour chaque produit, et assure l’adhésion de l’équipe commerciale.
  • Il propose au pôle Services des prestations qui répondent aux attentes des distributeurs et des agriculteurs pour les cultures concernées.

Sa position hiérarchique

Le responsable de pôle rapporte au Directeur Stratégie Cultures.

BASF

Découvrez l'entreprise BASF

Ses qualités


  • Aisance relationnelle, capacité d’écoute et d’animation.

  • Ouverture d’esprit et sens de l’anticipation.

  • Esprit de synthèse, rigueur et sens de l’organisation.

Sa formation

  • Ecole d’ingénieur agricole ou agronome.

  • Autre formation scientifique (bac+5)

  • Complétés d’une formation commerciale ou marketing

Responsable de pôle BASF

Espace Presse

Retrouvez les derniers communiqués de presse publiés par BASF, ainsi qu'une présentation de vos principaux interlocuteurs par thème!

Une expérience à la fois technique et marketing

Docteur en sciences agronomiques à l’Université de Lorraine, Pierre-Antoine Lardier, 53 ans, a complété ce cursus scientifique par une formation en marketing quelques années plus tard à l’Institut supérieur du marketing (ISM).

Il a démarré sa carrière dans l’enseignement à l’École nationale supérieure d'agronomie et des industries alimentaires de Nancy (Ensaia), avant de rejoindre, en 1986, le pool technique de l’Union nationale des coopératives d'approvisionnement agricole (Uncaa). Il est entré chez BASF en 1999, d’abord pour s’occuper de céréales à des postes techniques puis marketing, avant de revenir à la vigne, la culture qui le passionne depuis toujours. Lors de la réorganisation de la direction marketing de l’entreprise, il s’est ensuite vu confier la responsabilité du pôle céréales et, depuis 2006, du pôle cultures spéciales.

Pierre-Antoine Lardier

Responsable du pôle cultures spéciales (vigne, arboriculture et légumes), Ecully (69)

« Insuffler une dynamique à partir d’une connaissance solide du marché »

  • Comment exploitez-vous ensuite votre connaissance des marchés ?

Notre objectif est de tout mettre en œuvre pour que nos équipes commerciales soient performantes. Nous essayons de leur fournir la meilleure stratégie possible, nous tentons d’insuffler une dynamique autour d’un produit, à partir de cette connaissance solide du marché.

  • L’une de vos missions est de « définir le marché ».
    Cela consiste en quoi exactement ?

Nous nous efforçons d’anticiper les évolutions. C’est, par exemple, tenter d’évaluer les incidences du changement climatique sur la production de vigne ou de kiwis. Ou bien mesurer l’évolution de la consommation de vin et son impact sur les surfaces de vigne. Ou encore déterminer la qualité du vin qui sera demandée demain et ses conséquences sur la façon de produire le raisin et l’évolution de notre portefeuille produits.

  • Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans votre travail ?

La grande diversité des dossiers ou des actions que nous engageons : on peut la même semaine être en région pour convaincre une équipe sur un projet de protection par confusion sexuelle  , effectuer une visite d’essais sur un nouvel insecticide vigne pour vérifier son positionnement, rencontrer une agence pour bâtir le plan de communication d’un nouvel anti-mildiou fruits et légumes, faire un aller-retour en Allemagne pour une réunion avec nos collègues européens…

 
 


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

Produits pour les professionnels : utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit.