BASF France Agro

Le responsable agronomique

Il est chargé de l’ensemble des aspects techniques pour les cultures qui lui sont confiées.


Le responsable agronomique contribue par sa connaissance des produits, du marché et de la réglementation, au positionnement des nouvelles spécialités ou des nouveaux usages d’un produit. Il définit et gère le programme d’expérimentation et de démonstration pour les cultures qui le concernent et apporte son expertise technique en interne comme en externe.

Son métier

  • Il conçoit les solutions techniques (produits et services), évalue leur faisabilité et leur intérêt technique et économique en fonction des besoins du marché. Il définit les préconisations d’emploi des produits.

  • Il est l’interlocuteur technique de BASF auprès des services techniques officiels et des instituts techniques.

  • Il détermine et gère le programme d’expérimentation et de démonstration à court, moyen et long termes en lien avec ses collègues des différents services concernés.

  • Il apporte son expertise et son soutien technique à ses collègues des autres services pour toutes les opérations de communication, promotion, relations avec les clients ou création d’outils spécifiques.

  • Il assure une veille scientifique, technique et réglementaire pour les cultures dont il a la charge.


Sa position hiérarchique


Le responsable agronomique rapporte au responsable de pôle et au responsable du développement technique.

BASF

Découvrez l'entreprise BASF

Ses qualités

  • Rigueur et esprit de synthèse.

  • Capacité à communiquer et à travailler en équipe.

  • Créativité et capacité à innover.

Sa formation

  • Ecole d’ingénieur agricole ou agronome.

  • Bonne maîtrise des outils informatiques et de la langue anglaise et/ou allemande.

Espace Presse

Retrouvez les derniers communiqués de presse publiés par BASF, ainsi qu'une présentation de vos principaux interlocuteurs par thème!

thierry guillet, responsable agronomique chez BASF

Une formation d’ingénieur



Diplômé de l’Ecole nationale d’ingénieurs des travaux agricoles de Bordeaux, Thierry Guillet a occupé différents postes à dominantes techniques ou marketing, en région ou au siège, d’abord dans la société agrochimique Cyanamid, puis chez BASF. Il est responsable agronomique cultures industrielles depuis 2006.

Thierry Guillet

Responsable agronomique cultures industrielles, Ecully (69)

« Je m’occupe de 11 projets différents qui vont aboutir entre 201X et 201Y »


Pendant combien de temps travaillez-vous sur une nouvelle spécialité avant son lancement ?

Entre les premiers essais et l’homologation d’un produit, il se passe en général entre cinq et dix ans. C’est le temps nécessaire pour mener à bien toutes les expérimentations et définir les préconisations d’utilisation : date, dose, nombre d’applications, conditions particulières d’emploi… Le travail de présentation des produits aux services officiels et aux clients démarre en parallèle deux ou trois ans avant l’homologation du produit et se poursuit pendant les premières années de vie du produit. Actuellement, je m’occupe ainsi de 11 projets qui devraient aboutir à court et à moyen termes et d’une quinzaine de produits déjà homologués.


Pourriez-vous citer un dossier dans lequel vous vous êtes beaucoup impliqué ?

La mise au point du Pulsar 40 et de la technologie Clearfield. Il s’agit d’un projet très intéressant, car il met en oeuvre à la fois un herbicide et des variétés de tournesol tolérantes à cet herbicide. Il a fallu travailler de concert avec les semenciers et faire en sorte que l’homologation du produit et l’inscription des premières variétés arrivent en même temps. Et c’est ce qui s’est produit. !


Qu’est-ce qui vous plaît dans votre métier ?

Je suis depuis toujours passionné d’agriculture et j’ai la chance d’y travailler au quotidien. J’apprécie le travail en équipe, les contacts multiples en interne et à l’extérieur de l’entreprise. J’aime aussi le fait de mener à bien un projet, de m’y investir et de le voir aboutir au bout de quelques années.

 
 
 


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

 

Produits pour les professionnels : utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit.