BASF lance Companion !

Fort de son expérience dans les services et outils d’aide à la décision pour la distribution, BASF lance Companion, une application mobile collaborative destinée aux agriculteurs. Elle leur permettra d’enregistrer leurs observations sur la situation sanitaire des cultures et de les partager avec leurs voisins.

Le CoFarming, nouvelle étape de la coopération entre agriculteurs


Se rassembler pour être plus forts : la coopération est une tradition qui vient de loin chez les agriculteurs. Le numérique, avec ses outils collaboratifs, leur fournit aujourd’hui de nouvelles opportunités. Ils n’ont d’ailleurs pas attendu pour s’en saisir : les agriculteurs font partie des Français les plus connectés, investissant forums et réseaux sociaux et utilisant sans modération les applications qui peuvent leur faciliter la vie


C’est dans ce contexte qu’a émergé le concept de CoFarming, ou agriculture collaborative, qui met en réseau les agriculteurs désireux de s’entraider et d’échanger des informations. Comme dans d’autres secteurs, ces professionnels s’appuient sur des plateformes d’intermédiation (lire l’encadré), souvent associées à des outils collaboratifs accessibles depuis un Smartphone.

#CoFarming veut fédérer les initiatives


Née en 2017, l’association #CoFarming rassemble des plateformes numériques françaises destinées aux agriculteurs.


> En savoir plus sur l’association #CoFarming.

Companion, mode d'emploi


BASF est partie prenante de ce mouvement. Forts de notre expérience dans le domaine des services et outils d’aide à la décision (Observ’Online, Atlas…), nous avons développé BASF Companion, une application collaborative destinée à cette nouvelle génération d’agriculteurs. Son intérêt ? Elle permet à chaque exploitant d’enregistrer sur son téléphone mobile des observations sur l’état sanitaire des cultures et de les partager ensuite avec ses voisins.


Companion joue ainsi à la fois le rôle d’un assistant personnel, qui permet de suivre la pression parasitaire de son exploitation, et d’un outil de signalement pour la communauté des agriculteurs, à la manière de Coyote, l’application bien connue des automobilistes. Les observations peuvent aussi être partagées sur les réseaux sociaux.


L’application a été spécialement conçue pour aider les agriculteurs à surveiller les cultures de leur exploitation, mais elle peut être utilisée par toutes les personnes qui ont besoin d’observer des cultures et de partager cette information à l’échelle locale (conseillers techniques, techniciens, expérimentateurs, centres de formation agricole, chambre d’agricultures, etc…).

Simple d’utilisation, l’application BASF Companion est disponible gratuitement sur App Store (IOS) et Google Play (Android).


> Télécharger l’application

Yohann Bereziat, Responsable Orientation Agriculteurs BASF, en charge du projet Companion


« Le CoFarming, nouvelle étape de la coopération entre agriculteurs »









Companion est la première application de BASF destinée en priorité aux agriculteurs : pourquoi ce choix ?


L’application a été conçue pour aider les agriculteurs à surveiller leurs cultures, dans une philosophie de réseau collaboratif ouvert. Elle peut donc être utilisée par l’ensemble des professionnels agricoles qui ont besoin d’observer des cultures et de partager l’information à l’échelle locale (conseillers techniques, centres d’expérimentation, organismes de formation agricole, chambres d’agricultures, etc…).


Companion est une initiative concrète de notre « orientation agriculteurs », qui vise à développer nos relations avec les utilisateurs finaux de nos produits et de nos services. L'application a été conçue pour aider les agriculteurs à surveiller leurs cultures, dans une philosophie de réseau collaboratif ouvert.

Nous espérons ainsi mieux comprendre la manière dont ils vivent au quotidien la surveillance et la protection de leurs cultures, pour être en mesure de mieux répondre à leurs attentes.


S’adresse-t-elle à tous les agriculteurs ?


Cette première version intègre les principales grandes cultures – céréales (blé, orge, maïs, tournesol), colza, betterave, pomme de terre – et la vigne. Nous prévoyons d’élargir dans un deuxième temps aux cultures légumières et à l’arboriculture. Les observations concernent les maladies et les ravageurs de chaque production. Là encore, nous ajouterons les mauvaises herbes ultérieurement.


Quelles sont les premières réactions ?


Plutôt bonnes ! Nous avons testé Companion à l’automne auprès d’une soixantaine d’agriculteurs, ce qui a permis d’améliorer son ergonomie et son efficacité. Notre challenge maintenant, c’est de constituer rapidement une communauté d’utilisateurs. Le succès de toute l’application collaborative dépend du nombre d’utilisateurs ! Nous visons une densité d’un observateur tous les 50 kilomètres. Pour favoriser la diffusion de Companion, nous avons prévu une fonction permettant d’inviter d’autres agriculteurs à utiliser l’application. Nous sollicitons aussi des retours utilisateurs pour améliorer en permanence notre service et proposer régulièrement des mises à jour.


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

 

Produits pour les professionnels : utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit.