BASF France Agro

Les instances européennes modifient une des phrases de risque de l’époxiconazole


Sur avis de l’Echa, agence européenne des produits chimiques, la commission européenne a décidé de modifier le classement toxicologique de l’époxiconazole. Elle a durci la phrase de risque sur les effets potentiels de la substance pour les femmes enceintes et allaitantes.


Phrase de risque : de H361fd à H360Df


Avec l'entrée en application du réglement 944/2013, l’époxiconazole voit sa phrase de risque évoluer. On passe ainsi de substance « susceptible de nuire à la fertilité et au fœtus » (phrase de risque H361fd) à « peut nuire au fœtus et susceptible de nuire à la fertilité » (phrase de risque H360Df), selon la nomenclature adoptée par le nouvel étiquetage CLP. Les spécialités contenant de l'époxiconazole sont désormais classées CMR1B (anciennement CMR2) au lieu de CMR2 (anciennement CMR3).


A quoi est dûe cette évolution? A une évaluation plus stricte des données scientifiques disponibles. Les évaluations réalisées aussi bien au champ qu’en laboratoire montrent que l’époxiconazole reste une molécule sûre - dans le cadre des bonnes pratiques phytosanitaires - et qu’elle conserve les mêmes bénéfices agronomiques que lors de sa mise sur le marché il y a vingt ans.


Protéger toujours plus l’utilisateur


La modification de la phrase de risque de l’époxiconazole est liée au nouveau contexte réglementaire. Celui-ci va dans le sens d’un renforcement des mesures de protection de l’utilisateur et d’un réexamen plus sévère des dossiers des produits chimiques, que les molécules soient nouvelles ou déjà éprouvées.



Quel est le risque pour ma santé d'utiliser un produit H360Df ?


L’utilisation de produits phytosanitaires n’entraîne pas de risque pour la santé s’ils sont utilisés selon les préconisations d’emploi et que l’on porte attention à la réduction de son exposition, via une bonne information (étiquette, Fiche de Données de Sécurité…), hygiène, organisation du travail et port d’équipements de protection.

Concernant l’époxiconazole, la molécule ne présente pas plus de risque du fait du durcissement dans les règles de classement : les recommandations de protection pour l’utilisateur qui l’accompagnent n’ont d’ailleurs pas été modifiées.


Existe-t-il un risque pour les consommateurs?


Même avec ce nouveau classement, les évaluations de risques conduites par les autorités montrent qu’il n’y a pas de risque pour le consommateur dans le respect des BPA.


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Produits pour les professionnels : utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit.