BASF France Agro

ParasitePourriture grise

  • Pourriture grise de la vigne
  • Pourriture grise de la fraise
  • Pourriture grise de la laitue
  • Pourriture grise de l'haricot
  • Pourriture grise du pois de conserve


Pourriture grise de la vigne

Le botrytis, ou pourriture grise, est une maladie de la vigne causée par un champignon particulièrement polyphage, Botrytis cinerea. Cycle de vie, symptômes, dégâts : ce qu’il faut savoir d’une maladie aux effets redoutables sur la qualité des raisins et des vins.

Biologie du botrytis de la vigne

Le botrytis, conservé sous forme de sclérotes ou de mycélium en hiver, est activé par les pluies printanières. Il s’installe précocement sur la vigne. Les grappes deviennent réceptives à la véraison.

Conservation hivernale

Le botrytis de la vigne se conserve principalement en hiver sous forme de sclérotes (agrégation mycélienne) dans les feuilles tombées au sol ou les sarments. Il peut arriver aussi que le mycélium se conserve sous l’écorce.

Contamination primaire

À partir du débourrement, grâce aux pluies printanières, le botrytis sporule puis se dissémine pour former l'inoculum primaire. Le champignon s'installe généralement précocement sur la vigne :

  • de façon parasitaire sur la végétation herbacée (feuilles, rafles, inflorescences ou jeunes pousses) ;
  • de façon saprophytique sur inflorescences sur tissus sénescents ou morts (capuchons floraux, par exemple) ;
  • de façon passive par présence de spores asymptomatiques sur les baies non réceptives.

Contamination secondaire

Les infections précoces parasitaires et saprophytes sont à l'origine de production d'inoculum secondaire. Si aucune blessure ne vient perturber la baie en période de pluie, le botrytis doit attendre l'acquisition de réceptivité des grappes pour se développer. Celle-ci survient à la véraison.

À partir de ce stade, les contaminations se font :

  • soit par les conidies, sur les blessures (occasionnées par les tordeuses de la grappe ou par les intempéries), ou dans la zone péristomatique ;
  • soit par du mycélium, installé sur des débris végétaux présents sur grappes.

À partir de la véraison, le botrytis se développe par contaminations de proche en proche à partir des foyers actifs.


Symptômes du botrytis de la vigne

Sur les rameaux

Les rameaux contaminés par le botrytis présentent des tâches brunes avant l’aoûtement. Celles-ci blanchissent après l’aoûtement. Puis des sclérotes apparaissent sous forme de petites protubérances noires.

Sur les feuilles

Les premières attaques de botrytis partent du bord du limbe et envahissent peu à peu toute la feuille. Celle-ci se recroqueville et prend un aspect brûlé. Un feutrage gris peut apparaître sur la face inférieure de la feuille.

Sur les grappes

Les grappes peuvent être atteintes pendant la floraison et la nouaison. Des taches brunes apparaissent alors au niveau des inflorescences et de la rafle. Mais les grappes sont surtout réceptives à partir de la véraison. La contamination s’effectue principalement à partir de mycélium qui, par la sécrétion d’enzymes « d’attaque » va dégrader et perforer la pellicule des baies. A ce stade, les baies pourrissent, prenant une coloration brune caractéristique, et se couvrent rapidement d’un feutrage grisâtre.


Nuisibilité du botrytis de la vigne

Impact sur le rendement

Le botrytis engendre des pertes de rendement variables selon la période et le niveau d'attaque :

  • les attaques précoces peuvent générer des dessèchements d’inflorescences ou des pourritures pédonculaires entraînant la perte de grappes ;
  • les attaques tardives vont nécessiter un tri à la vendange et provoquer des pertes de volumes. Les pertes en jus sont proportionnelles au taux d’attaque par la pourriture grise à la vendange.

Les incidences du botrytis sur la qualité du raisin

Le botrytis a des effets négatifs sur les critères essentiels de la qualité du vin : la couleur, les arômes ainsi que la tenue au vieillissement. Sa présence engendre les phénomènes œnologiques suivants :

  • dégradation des sucres au profit de l'acidité gluconique, celle-ci est corrélée à la perte de degré alcoolique du moût et du vin ;
  • augmentation de l'activité enzymatique des laccases, responsables de l'oxydation des composés phénoliques impliqués dans la couleur et les arômes du vin.
  • formation de polysaccharides, les glucanes, perturbateurs des opérations de filtration et de clarification des vins.


Solutions fongicides anti-botrytis vigne :

Cantus®

Scala®

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Pourriture grise de la fraise

Symptômes :

Les fraises touchées par botrytis se couvrent d’un feutrage grisâtre dense qui les rend impropres à la consommation.

Facteurs favorables au botrytis :

Hygrométrie élevée et températures douces.

Nuisibilité :

Botrytis peut parasiter tous les organes des plants, et en particulier les fleurs et les fruits. La pourriture grise peut provoquer des pertes de rendement très importantes.

Solutions fongicides :

Pictor® Pro

Scala®


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pourriture grise de la laitue

Symptômes et nuisibilité du botrytis :

Les feuilles sous la végétation et au contact du sol sont les premières attaquées. Une pourriture humide marron à brune apparaît, elle se transmet ensuite aux autres feuilles et au collet. Les salades flétrissent alors plus ou moins rapidement, puis jaunissent et meurent. Des attaques aériennes sur les jeunes feuilles peuvent également intervenir et s’étendre à la pomme.

Facteurs favorables au botrytis :

Présent en culture de plein champ et sous abri, ce champignon se développe de préférence en conditions humides (humidité supérieure à 95%) et lorsque la température est comprise entre 17 et 23°C.

Solutions fongicides :

Signum®

Scala®


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pourriture grise du haricot

Symptômes :

Il apparaît en général en fin de cycle, au moment de la floraison, et peut provoquer la coulure des fleurs de haricot, donc une mauvaise fécondation. Il peut aussi se manifester par des taches grises sur les gousses et les tiges.

Facteurs favorables au botrytis :

Il est favorisé par une forte hygrométrie, des températures aux alentours de 20°C et surtout des semis denses et un excès de végétation.

Nuisibilité :

Outre les pertes de rendement, les conséquences d’une attaque de botrytis peuvent être considérables. En effet, la présence de taches sur les gousses peut entraîner le refus de la récolte.

Moyens de lutte contre le botrytis :

Il est possible de lutter préventivement contre le botrytis avec un fongicide appliqué entre le début de la floraison et la récolte, en respectant les DAR. Il est important d'alterner les modes d'actions fongicides, afin de prévenir le développement de résistances à Botrytis cinerea.

Nos solutions fongicides :

Pictor® Pro

Scala®


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Pourriture grise du pois de conserve

Symptômes :

Botrytis cinerea apparaît en fin de cycle à partir de la floraison : les attaques commencent sur les pétales fanés, qui restent accrochés à l’extrémité de la gousse ou tombent sur les feuilles. Il se développe ensuite en taches de pourriture grise sur les gousses, les feuilles et les tiges des pois.

Facteurs favorables au botrytis :

Botrytis cinerea est favorisé par une hygrométrie élevée et des températures entre 15 et 20°C. Il a tendance à se manifester davantage dans les semis denses et les végétations très développées.

Nuisibilité :

Le botrytis est l’une des principales maladies du pois. Les pertes de rendement liées à la coulure de fleurs, à l’avortement de gousses et à un mauvais remplissage des grains peuvent être conséquentes : jusqu’à 10 ou 15 q/ha. En outre, la présence de grains tachés peut entraîner le refus de la parcelle.

Moyens de lutte contre le botrytis :

Le botrytis peut être contrôlé par des interventions fongicides à partir de la floraison. Il est conseillé d’alterner les substances actives pour éviter l’apparition de résistances.

Nos solutions fongicides :

Pictor® Pro

Scala®


 


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

Produits pour les professionnels : utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit.