Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Innovation biocontrôle : des parois de levures inertes pour lutter contre les ennemis de la vigne, le mildiou et l’oïdium

Lancée il y a 3 ans, la solution de biocontrôle Roméo® utilise des substances naturelles pour simuler une attaque de mildiou et d’oïdium et stimuler les défenses immunitaires de la vigne qui devient plus résistante. Roméo® se développe fortement dans le Sud de la France pour faire face à des attaques historiques des maladies de la vigne. Cette innovation conjugue protection du vignoble, réduction des traitements phytosanitaires et diminution de l’utilisation du cuivre et du soufre en viticulture biologique.

Issue de la Recherche et Développement, Roméo® est une innovation de biocontrôle à action préventive et complémentaire pour lutter contre le mildiou et l’oïdium. Pour faire face à la pression des maladies cette année et poursuivre son engagement dans l’agroécologie, la coopérative régionale Arterris accompagne les viticulteurs au plan technique et s’appuie sur son expertise pour développer les itinéraires techniques innovants. Ses équipes testent les solutions de biocontrôle depuis de nombreuses années avant de les référencer. Cela permet de disposer de références techniques locales pour offrir la meilleure préconisation aux viticulteurs. Depuis son lancement en 2018, 110 000ha en France ont été protégés par cette innovation de BASF.

Stimuler la défense naturelle en imitant la Nature

Composée de parois de levures inertes, Roméo® est utilisée de manière préventive en début de saison pour simuler une attaque de maladie. Conséquence : la vigne décrypte les signaux envoyés par ce produit de biocontrôle et renforce ses défenses naturelles. Le principe est d’intervenir avant l’arrivée du mildiou et de l’oïdium afin que la vigne soit dans les meilleures dispositions pour résister à ces attaques de pathogènes. Le produit agit en quelque sorte comme un vaccin. Issue de la Nature, cette innovation, adaptée aux besoins des viticulteurs, agit donc sur la plante elle-même et non sur la maladie. Les rendements sont ainsi préservés, aussi bien au niveau quantitatif que pour la qualité de la production. C’est essentiel car cette qualité du raisin va contribuer à celle du vin.

Faire face aux ennemis n°1 des viticulteurs

Ennemis numéro 1 du vignoble, le mildiou et l’oïdium sont la hantise des viticulteurs. Ces deux maladies fongiques sont particulièrement virulentes et leurs conséquences peuvent être dramatiques : pertes de récoltes et impact sur la qualité du vin. Après une pression historique de ces maladies en 2018, les viticulteurs doivent faire face à une menace encore plus importante cette année : du jamais vu ! De nombreux organes de la vigne sont sensibles à ces maladies : jeunes pousses, feuilles, grappes, etc. Si elles ne sont pas correctement maîtrisées, ces maladies ont un impact direct sur les arômes et le goût du vin qui peut être modifié.

Proposer aux viticulteurs des solutions innovantes et adaptées

La solution de biocontrôle Roméo® est issue d’un partenariat de BASF avec Agrauxine, division de Lesaffre Plant Care dédiée à la protection des plantes. Elle s’inscrit dans la stratégie de BASF en faveur d’une agriculture durable et de l’agroécologie. En 2030, les évolutions sociétales, réglementaires et les pratiques agricoles auront, grâce à l’innovation, fortement réduit l’utilisation des produits phytosanitaires. En 2025, BASF estime que 10% de son chiffre d’affaires sera réalisé avec des solutions de biocontrôle, soit deux fois plus qu’à l’heure actuelle. C’est donc à un véritable boom de ces solutions que l’on assiste aujourd’hui. Dans le Languedoc-Roussillon et en PACA, Arterris fait figure de pionnier avec plus de 80 000 ha protégés en 2020 avec des solutions de biocontrôle, et une part de marché de ces solutions qui dépasse les 25% en Vigne, Arbo et Maraîchage, bien au-delà de la moyenne nationale estimée à 7%. Ces tendances montrent tout l’intérêt porté par les techniciens et les viticulteurs aux solutions comme Roméo®. Polyvalent et simple à stocker, Roméo® se mélange facilement et son application est peu contraignante : sensibilité faible aux aléas climatiques, délai d’emploi avant récolte restreint, non classée, faible dose d’utilisation, etc. « Son utilisation facilite également l’homologation des exploitations en HVE niveau 3, le plus haut niveau de la certification Haute Valeur Environnementale » souligne Lilian Lefevre, viticulteur au Domaine de Taillesang dans l’Aude. Pour assurer une contribution optimale de cette nouvelle solution, BASF a conduit une centaine d’essais à travers la France depuis le lancement de cette solution.


Homologuée en agriculture biologique et conventionnelle, Roméo® permet de répondre aux nouvelles attentes sociétales. Solution complémentaire, Roméo® contribue ainsi à l’efficacité des programmes de protection classique associant des produits d’origine minérale ou de synthèse. Cette solution permet en outre de réduire l’utilisation du cuivre en viticulture biologique.

 BASF France Agro

BASF France Agro

  • 04 72 32 45 45 ((Service et appel gratuits))
  • 21 chemin de la Sauvegarde
  • 69130 Ecully
Romeo®

Romeo®

Une nouvelle solution biocontrôle pour l'oïdium et le mildiou de la vigne

En savoir plus
Top