Agricultural Solutions
header arboriculture basf
Agriculture

Contact

Les anthracnoses du noyer

La maladie du noyer couramment appelée « anthracnose » est due à un champignon du genre Gnomonia : Gnomonia leptostyla. Mais les maladies appelées « anthracnoses » sur de nombreuses cultures sont liées au genre Colletotrichum. Le principal complexe d’espèces identifiées sur noyer est : Colletotrichum acutatum.

Gnomonia leptostyla

L'anthracnose du noyer est due au champignon Gnomonia leptostyla. Elle est présente dans toutes les régions et provoque des dégâts variables selon les variétés, les secteurs et les conditions climatiques.


Symptômes

  • Sur feuilles : petites taches polygonales jaunes puis gris-brun avec périphérie brun foncé. Les feuilles très attaquées jaunissent et chutent prématurément.
  • Sur rameaux : taches allongées et creusées.
  • Sur noix : petites taches brun noir, claires au centre, limitées au brou. Les noix sont de petit calibre, parfois déformées.


Biologie

  • Conservation hivernale suite à la formation de périthèces dans les feuilles.

  • Au printemps, contaminations primaires par la libération des ascospores transportées par le vent et les pluies.

  • En été, contaminations secondaires par des conidies émises au niveau des taches primaires.


Facteurs favorables

Climat : Température optimales = 21°C, mini 15°C.
En fonction de la durée d’humectation, maximale au bout de 24 h.
Sensibilité variable selon les variétés.


Méthodes de lutte

Préventive :

  • Eviter la plantation de variétés sensibles en zones à risque
  • Broyage et enfouissement des feuilles à l’automne
  • Taille des arbres pour une meilleure aération

Chimique :

  • Protection pendant la période des contaminations primaires, à partir du déploiement des folioles (stade Df) et jusqu’à épuisement des périthèces (suivre le BSV). En général jusqu’à début juin.
  • Traitement préventif à privilégier.
  • Persistance des traitements liée au lessivage et à l’apparition de nouveaux organes.
  • Alternance des matières actives.

Colletotrichum

Cette maladie a été identifiée récemment sur noix dans les différents bassins de production. Le genre « Colletotrichum » concerne différents maladies appelées « anthracnoses » sur de nombreuses cultures dans le monde (pommier, melon, fraisier, cultures légumières, etc.).
L’espèce identifiée sur noix est Colletotrichum acutatum. Des travaux sont en cours pour mieux connaître l’épidémiologie et les conditions de son développement.

Quelques éléments de biologie :

  • Taches marrons en dépression sur le fruit
  • Conservation hivernale sous forme de spores sur les écailles des bourgeons
  • Quasiment absente sur fleur
  • Hypothèse d’une contamination saprophytique des nécroses sur fruit dues à la bactériose

Notre solution fongicide contre les anthracnoses du noyer

Les autres maladies des arbres fruitiers

Top