Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Comment optimiser la récolte de votre colza ? - Opticolza

La récolte représente le point d’aboutissement de dix à onze mois de culture, avec pour objectif d’optimiser le rendement de son colza. Afin de ne pas perdre de précieux quintaux à cette étape clé, plusieurs éléments sont à considérer.

Conditions d’humidité et moment de récolte

Il est primordial de récolter le colza lorsque la maturité de la plante est bien atteinte. La situation idéale est de récolter les graines à 9% d’humidité.
Plusieurs facteurs influent sur la date de maturité des colzas :

  • L’année,
  • Les conditions climatiques,
  • La variété semée, etc.

Afin d’avoir un battage dans de bonnes conditions, il faut prendre en considération la maturité des pailles en plus de celle de la graine ! Des tiges pressées vertes ou trop humides ne seront pas friables et engendreront la perte de quintaux (siliques non battues).

Visez des pailles avec un taux d’humidité inférieur à 20% et moins de 20 à 30% de tiges vertes.

En effet, les pertes arrière augmentent lorsque les pailles ne sont pas assez sèches. Elles diminuent dès lors que l’humidité des pailles est inférieure à 15%. À l’inverse, une végétation trop sèche (inférieure à 8%) créera des pertes à l’avant (sans extension de coupe de colza).

Réglages du matériel

Pour la récolte du colza il faut :

  • Adapter la vitesse d’avancement de la machine
  • Réduire au maximum la vitesse de rotation de la vis d’alimentation du convoyeur et celle des rabatteurs
  • Régler la ventilation au maximum afin de limiter les pertes à l’arrière de la machine

S’équiper d’une extension de coupe !

Une extension de coupe, ou rallonge de coupe, permet :

  • De diminuer les pertes à la récolte
  • D’améliorer la répartition de la végétation à l’avant de la machine et ainsi d’adapter la moissonneuse-batteuse à la quantité importante de paille de la culture du colza
  • D’avoir une avancée plus régulière de la machine et un gain de vitesse appréciable, augmentant ainsi le débit de chantier

Plusieurs équipements existent selon les constructeurs :

  • Les coupes adaptables : simples et peu onéreuses, elles s’adaptent sur l’ensemble des machines et permettent d’allonger efficacement le tablier (avec une profondeur variable selon les constructeurs)
  • Les coupes télescopiques : ces tabliers sont moins profonds que des rallonges spécifiques colza, mais ils ont l’avantage de pouvoir être manœuvrés depuis la cabine, réduisant ainsi le temps d’installation du matériel au changement de culture

Augmenter la hauteur de coupe : une alternative intéressante !

Il peut s’avérer compliqué de concilier l’ensemble des facteurs d’une bonne récolte de colza. Pour remédier à cela, une alternative intéressante est de relever la hauteur de coupe jusqu’à 50% de la hauteur de la tige, c’est-à-dire jusque sous les dernières siliques à 80cm.
Ce réglage, qui peut être impressionnant à première vue, permet pourtant de couper l’ensemble des ramifications et donc des siliques mais aussi de diminuer le volume de paille passant dans le compartiment de battage de la machine.

Pour aller plus loin

Colza, les composantes du rendement

Colza, les composantes du rendement

Le colza reste en place entre 10 et 11 mois au champ ce qui demande une attention particulière de la culture. Les agriculteurs disposent de nombreux leviers d’actions et peuvent ainsi mieux maitriser les facteurs influençant le rendement.

En savoir plus
Les 4 piliers du désherbage

Les 4 piliers du désherbage

Identifier la cible de la parcelle, intégrer l’agronomie dans la stratégie, alterner les modes d’action et traiter au bon moment : tels sont les quatre piliers d’un désherbage de qualité et pérenne. Cette démarche seule permet une maîtrise à long terme des principales adventices présentes dans la rotation la plus courante en France : colza-blé-orge. En voici les grands principes.

En savoir plus
Top