Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

La rhynchosporiose de l'orge

Rhynchosporium secalis est une maladie qui affecte l’orge, le seigle, le triticale et un certain nombre de graminées, notamment les ivraies. Il existe des formes spécialisées de l'agent pathogène, qui se cantonnent généralement aux hôtes qui leur sont propres.

Symptômes de la rhynchosporiose

Le champignon provoque l’apparition de taches pâles sur les feuilles, les gaines des feuilles et les épis.

Les premiers symptômes se manifestent généralement sous la forme de lésions ovales, de couleur vert pâle. À mesure que les lésions se développent, une bordure brun foncé apparaît, tandis que le centre de la lésion reste vert pâle ou brun pâle.

Les lésions confluent souvent, formant de larges zones autour desquelles le jaunissement des feuilles est très fréquent. L’infection survient souvent à l’aisselle des feuilles, ce qui peut générer une chlorose, voire le dépérissement du reste de la feuille.

Cycle de vie de la rhynchosporiose

Le champignon est transmis par les semences, mais l'importance de cette phase de la maladie n’est pas totalement comprise. Les résidus de culture et les repousses de céréales infectés par le chaume des cultures précédentes sont probablement les principales sources de contamination.

Les cultures à semis automnal peuvent être attaquées peu de temps après le semis.

La maladie se propage essentiellement par les éclaboussures de pluie ; cependant, une propagation sur de longues distances par des spores aérienne est également possible.

Importance

La maladie peut être particulièrement sévère, notamment dans les régions caractérisées par un climat doux et une forte hygrométrie.

Les principales pertes de rendement des parcelles d’orge d'hiver et de printemps résultent des attaques qui surviennent entre le stade premier nœud décelable et le stade de formation des épis.

Nos solutions fongicides contre la rhynchosporiose de l'orge

Les autres maladies de l'orge

Top