Agricultural Solutions
header parlons vrai, parlons vigne conseil d'expert
Site pour les professionnels de l'agriculture

#4 – Préparation de ses bouillies phytosanitaires sereinement : mode d’emploi

Les chantiers phyto de protection de votre vignoble vont commencer. Êtes-vous, vous et vos équipes, au point ​concernant la préparation de bouillie de pulvérisation ? Afin d’attaquer ces travaux de manière efficace, prenez quelques instants pour visionner notre vidéo-tuto, et vous remettre en tête les clés de préparation d’une bouillie. De plus, nous vous proposons de télécharger des documents à ce sujet à afficher près de votre local phyto ! Mieux vaut anticiper, pour plus de tranquillité !

La période végétative approche et avec elle, la période de la protection du vignoble face aux maladies. Mais avant d’aller épandre une bouillie phytosanitaire, encore faut-il préparer son traitement avec rigueur pour se faciliter l’application ! Parlons Vrai, Parlons Vigne vous propose quelques points d’étape pour vous faciliter le quotidien.

1/ Avant toute chose, il faut respecter la réglementation en matière de mélanges des produits phytosanitaires

Il est recommandé de se renseigner auprès de son technicien habituel pour connaître des incompatibilités physiques existantes (éviter l’apparition de grumeaux, faire un test dit « au seau »).

Pour télécharger l'affiche, inscrivez-vous !

2/ Enfin, il est important de bien suivre l’ordre de mise en solution des différentes formulations à mélanger. On évitera de dépasser plus de 3 formulations en mélange

La précipitation est toujours mauvaise conseillère dans ces opérations de mélange : il est nécessaire d’attendre que le produit précédent soit bien dissous avant d’en introduire un nouveau : un peu de temps investi à la préparation peut être beaucoup de temps gagner lors de l’application !

Pour télécharger l'affiche, inscrivez-vous !

3/ En vigne, beaucoup de spécialités sont en granulés dispersibles (WG) ; une préparation rigoureuse s’impose alors !

Un produit proposé sous forme de granulés dispersables (WG) présente des caractéristiques physico-chimiques particulières. Il est essentiel d’en tenir compte au moment de son incorporation dans la bouillie de pulvérisation.

Inscrivez-vous à notre programme Parlons Vrai, Parlons Vigne

Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à nos contenus et recevoir 2 paires de gants !

J'ACCEDE A TOUT LE CONTENU PARLONS VRAI, PARLONS VIGNE

Inscrivez-vous à notre programme Parlons Vrai, Parlons Vigne

Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à nos contenus et recevoir 2 paires de gants !

JE M'INSCRIS

Découvrez tous les chapitres "Parlons Vrai, Parlons Vigne" en vous inscrivant au programme :

  • Gants protecteurs à double enduction nitrile sur la paume et le dessous des doigts et tricoté sur le dessus de la main,
  • Gants résistants, répondant à la norme EN 388,
  • Gants confortables grâce à leur dessus tricoté respirant,
  • Gants pratiques très ergonomiques assurant une bonne dextérité pour vos travaux.

Depuis le 1er janvier 2020, il est nécessaire de respecter les distances de sécurité au voisinage des zones d’habitation lors de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.

Points importants à retenir concernant ces distances de sécurité riverains :

  • Si l’AMM du produit utilisé prévoit une distance de sécurité, cette distance prévaut.
  • Une distance de 20 m incompressible est nécessaire pour les produits considérés comme les plus dangereux pour la santé humaine.
  • Pour les autres produits une distance par défaut de 10 m est nécessaire pour les cultures en hauteur dont la vigne et l’arboriculture, une réduction de cette distance de 10 m est possible selon certaines conditions (existence d’une charte départementale, utilisation de matériel agréé de réduction de dérive de pulvérisation). La réduction peut alors conduire à une distance de sécurité de 5 m voire de 3 m.

Parlons Vrai, Parlons Vigne vous propose une affiche pratique synthétisant ces informations. Pour la télécharger, inscrivez-vous !

Source : agroptima.com

Les chantiers phyto arrivent, vérifiez vos EPI.

Les produits phytosanitaires (conventionnels, biocontrôle ou labellisés AB) ne sont pas des produits anodins pour votre santé. Ils ne sont applicables qu’avec un port d’EPI adapté. Les EPI nécessaires et adaptés doivent être portés lors de toutes les phases de manipulation : préparation de la bouillie, pesée, application mais aussi nettoyage du matériel. Mains, corps, yeux et voies respiratoires : toutes les parties du corps doivent être protégées. Parlons Vrai, Parlons Vigne vous aide à bien choisir vos EPI

Les étiquettes des produits vous renseignent sur les EPI à utiliser pour chaque étape. Lisez les étiquettes et référerez-vous au tableau ci-dessous pour tout comprendre.

Simplifier votre quotidien : imprimez ce document et installez-le dans votre local phyto !

Pour le téléchargez, inscrivez-vous !


*EPI : équipement de protection individuelle

Ce programme vous donne accès à :

LE DOSSIER BIOCONTRÔLE

LE DOSSIER BIOCONTRÔLE

- Pourquoi le biocontrôle ?
- La protection fongicide
- La lutte contre les vers de grappe
- Le vrai-faux du biocontrôle

COMMUNIQUER POSITIVEMENT SUR VOTRE METIER

COMMUNIQUER POSITIVEMENT SUR VOTRE METIER

- La vigne est une richesse nationale
- La protection de la vigne : un incontournable !
- Une profession en progrès

A venir :
- L'homologation, un processus rigoureux
- L'agroécologie, rêve ou réalité ?

Rejoignez Parlons Vrai, Parlons Vigne

Rejoignez Parlons Vrai, Parlons Vigne

Vous êtes viticulteur, vous êtes soucieux de maîtriser les sujets de la protection de votre vignoble et de faire les meilleurs choix pour la rentabilité de votre exploitation ? Vous êtes fier de votre métier et vous souhaitez apporter des réponses aux questions que se posent vos clients ou vos salariés ?

Top