Agricultural Solutions
header parlons vrai, arlons vigne
Site pour les professionnels de l'agriculture

Protection anti-mildiou : associer, alterner, diversifier

Les phénomènes de résistance sont abordés sans tabou chez BASF. Comment l’entreprise s’investit pour pérenniser et garantir l’efficacité de ses anti-mildiou ?

La résistance aux fongicides est un phénomène naturel. Mais il est possible d’en retarder l’apparition en raisonnant son programme de lutte anti-mildiou. Chez BASF, nous recommandons en premier lieu la prophylaxie. Elle diminue la pression de sélection et donc les risques de résistance. Concernant l’utilisation des fongicides, les mots d’ordre sont: associer, alterner et diversifier. Pour faciliter l’application pratique de ces recommandations, toutes les spécialités anti-mildiou de BASF, comportant une molécule à mode d’action unisite, associent systématiquement une molécule partenaire. Les mélanges extemporanés ne sont donc pas nécessaires.


Chaque année, les recommandations d’emploi des produits sont établies et révisées, en fonction notamment des résultats des suivis de l’évolution de la sensibilité du mildiou (= monitoring). BASF réalise des monitorings sur ses trois molécules unisites : le DMM (CAA), la pyraclostrobine (QoI) et l’amétoctradine (pyrimidylamines). Les populations de 100 à 150 parcelles viticoles sont analysées tous les ans par des laboratoires indépendants. Cette surveillance vise à anticiper les phénomènes de résistance pratique.


Nous allons plus loin : pour affiner les connaissances et préconiser les stratégies les plus adaptées au vignoble, BASF conduit des travaux de recherche en laboratoire et en parcelles d’essai. Par exemple, pour les CAA, groupe chimique pour lequel la résistance est transmise de façon récessive, nous recommandons de ne pas les utiliser en fin de programme anti-mildiou, car la reproduction sexuée du micro-organisme se fait à l’automne. Ainsi, nous assurons au mieux la pérennité de nos molécules, pour le bénéfice des viticulteurs.

Un seul mot d’ordre, anticiper !

Un seul mot d’ordre, anticiper !

Bâtir une stratégie de protection anti-mildiou requiert de prendre en compte un certain nombre de paramètres...

Ne laissez pas le mildiou décider pour vous !

Ne laissez pas le mildiou décider pour vous !

Échange de points de vue sur les fondements d’une stratégie anti-mildiou optimale avec Pascal Philip, Chef de culture depuis 1988 au Château Clarke et Philippe Ansiaux, Ingénieur Technique et Filière Sud-Ouest à BASF.

Protection fongicide de la vigne

Protection fongicide de la vigne

Comment lutter efficacement contre les principales maladies de la vigne - mildiou, oïdium et botrytis - en respectant les principes d'une viticulture durable ?

Nos solutions anti-mildiou de la vigne

Ces contenus peuvent vous intéresser

Application Companion

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté de viticulteurs observateurs !

La Lettre d'Infos Agro

La Lettre d'Infos Agro

Abonnez-vous à notre lettre d'infos mensuelle et recevez nos actualités dédiées aux thématiques et cultures qui vous intéressent ainsi que nos avis d'experts !

Météo agricole

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

Agroécologie

Agroécologie

L’utilisation des produits phytosanitaires est fortement encadrée et elle doit suivre les bonnes pratiques agricoles : préservation de l'environnement et de la biodiversité.

Top