Agricultural Solutions
Favoriser la biodiversité sur mon exploitation
Site pour les professionnels de l'agriculture

Les bandes enherbées

Implantées en bordure de cours d’eau, en rupture de pente ou autour des parcelles pour éviter les transferts de produits phytosanitaires, les bandes enherbées offrent aussi le gite et le couvert aux auxiliaires et au gibier.

Une bande enherbée est un couvert végétal qui peut être implanté en bordure de cours d’eau, en rupture de pente ou autour des parcelles. Les bandes enherbées sont réglementées dans certains cas :

  • Bande tampon située le long des cours d’eau d’une largeur de 5 à 10 mètres (BCAE).
  • Bordure de champs en couvert spontané ou implanté d’une largeur de 1 à 5 mètres. Située entre deux parcelles, entre une parcelle et un chemin ou encore entre une parcelle et une lisière de forêt.

 Bande tamponBordure de champ
LargeurAu moins égales à 5 mètresEntre 1 et 5 mètres
CouvertHerbacé, arbustif ou arboré permanent et suffisamment couvrantSimples repousses suffisamment couvrant
EntretienSeul un travail superficiel du sol est admisLabour autorisé

Implanter des bandes enherbées

Intérêt pour l’agricultureIntérêt pour la biodiversité
Limite le ruissellement et l’érosionEnrichit le sol en faune lombricienne
Freine la propagation des maladiesSert de refuge aux auxiliaires et aux petits animaux
Joue un rôle de filtre naturel pour une meilleure qualité de l'eauOffre un lieu de nidification pour certains oiseaux
Valorise le paysagePermet l’alimentation des poussins

Recommandations

  • Les couverts autorisés pour les bandes tampons sont des couverts herbacés, arbustifs ou arborés. Ils doivent être permanents et couvrants. Ils peuvent être implantés ou spontanés.
  • Privilégier les mélanges de graminées (couverture rapide) et de légumineuses pour fixer l’azote de l’air et améliorer la concentration en nutriments disponibles.
  • Éviter les dérives de pulvérisation et proscrire l’entretien chimique si possible.
  • Règlementation : en bordure des cours d’eau, il doit exister une zone non-traitée (ZNT) dont la largeur dépend du produit phyto utilisé. Elle ne doit recevoir aucune pulvérisation directe. L’existence d’un dispositif végétalisé répondant à la réglementation peut permettre de réduire la ZNT.

1 m linéaire = 9 m² de SIE

Les autres pratiques culturales

Jachères

Jachères

Elles reposent le sol et cassent le cycle des parasites tout en favorisant la pollinisation et en offrant un refuge aux animaux : les jachères sont une solution idéale pour améliorer la biodiversité d’une exploitation et la qualité des parcelles.

En savoir plus
Intercultures (Cipan)

Intercultures (Cipan)

Elles fixent les nitrates et améliorent la structure du sol tout en offrant aux pollinisateurs une source de nourriture avant l’hiver : les intercultures sont une excellente solution pour améliorer la biodiversité d’une exploitation et la qualité des parcelles.

En savoir plus
Prairies

Prairies

Elles nourrissent le bétail et améliorent le sol tout en favorisant la diversité de la faune et de la flore : les prairies font partie des aménagements propices à la biodiversité sur une exploitation agricole.

En savoir plus
Fauche différenciée de la luzerne

Fauche différenciée de la luzerne

Le simple fait de ne pas récolter une bande de luzerne de quelques mètres sur une parcelle permet de fournir une source de nectar importante et de qualité aux pollinisateurs ainsi qu’un lieu de nidification pour les oiseaux. Une pratique peu coûteuse pour l’agriculteur et très appréciable pour la biodiversité.

En savoir plus
L’enherbement des vignes et des vergers

L’enherbement des vignes et des vergers

Entretenir l’enherbement des vergers et des vignes permet de mieux maîtriser les adventices et de lutter contre l’érosion tout en offrant un refuge et une source d’alimentation supplémentaires aux auxiliaires des cultures et à la petite faune. Une pratique simple pour l’agriculteur…

En savoir plus

Comment favoriser la biodiversité sur mon exploitation ?

En grandes cultures

En grandes cultures

Aménagements, pratiques culturales ou phytosanitaires : voici une liste non exhaustive de moyens d’améliorer la biodiversité sur une exploitation agricole.

En savoir plus
Dans les vignes et vergers

Dans les vignes et vergers

Aménagements, pratiques culturales ou phytosanitaires : voici une liste non exhaustive de moyens d’améliorer la biodiversité sur une exploitation viticole ou arboricole.

En savoir plus


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

Top