Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

RAK 5

Insecticides

Solution de lutte biologique contre la tordeuse du pêcher et de l’abricotier

Rak® 5 est la première solution de lutte biologique par confusion sexuelle introduite en France. Rak® 5 lutte contre un ravageur nuisible des vergers : la tordeuse orientale du pêcher et de l’abricotier, tout en réduisant l’emploi d’insecticides conventionnels et favorise ainsi la lutte intégrée.

Bénéfices

  • Pour le distributeur : Rak® 5 permet aux distributeurs de se positionner en partenaire de l’agriculture durable pour les arboriculteurs impliqués dans une démarche intégrée.
  • Pour la filière fruits aval : Aucun résidu n’est laissé dans les fruits par Rak® 5. Cela permet de mieux répondre aux cahiers des charges de la filière car les opérateurs exigent de très faibles niveaux de résidus, souvent en deçà de la règlementation en vigueur.

Rak® 5 a été la première phéromone sexuelle à être utilisée sur les pêchers, depuis 1990. Son efficacité est confirmée sur la tordeuse orientale du pêcher et de l’abricotier (Cydia molesta : Grapholita molesta), dont les larves se développent dans les fruits ou les jeunes rameaux, de mars à septembre. Sur une saison, il y a plusieurs générations de tordeuses, ce qui en fait un ennemi redouté.

Dès le début de la saison, les diffuseurs Rak® 5 sont accrochés dans le verger. Ils diffusent, de façon régulière, une phéromone de synthèse au pouvoir attractif identique à celle émise naturellement par la femelle de tordeuse pour attirer le mâle. Ce dernier est désorienté, il ne retrouve plus la femelle, d’où moins d’accouplements et de pontes. La population de tordeuses diminue naturellement. Les résultats sont là. Rak® 5 est aujourd’hui utilisé sur plus de la moitié des surfaces de pêchers en France.

Rak® 5 s’insère particulièrement bien dans les programmes de lutte intégrée et lutte biologique : la confusion sexuelle ne remplace pas les insecticides, mais elle en diminue l’utilisation. Sans Rak® 5, les arboriculteurs auraient à réaliser un plus grand nombre de traitements insecticides.

Par ailleurs, cette méthode freine l’apparition de ravageurs résistants aux insecticides, puisque la pression de sélection sur les insectes est moindre. Ainsi, les insecticides qui restent utiles seront plus efficaces dans le temps. De plus, les phéromones sexuelles agissent à des doses minimes : 225 à 250 mg/ha pendant toute la période de risque, soit environ 6 mois pour 3 à 5 générations. Il s’agit d’une méthode de choix pour une production durable.

Les diffuseurs ne contiennent pas de molécules insecticides, mais des phéromones sexuelles. La spécificité de ces phéromones permet de ne combattre que le ravageur visé, sans perturber l’entomofaune, et en particulier les auxiliaires qui, au contraire, se développent dans le verger. Grâce à ces auxiliaires, les populations d’autres ravageurs diminuent. On a par exemple observé, dans les vergers protégés par Rak® 5, une présence plus importante d’acariens prédateurs qui ont maîtrisé les populations d’acariens phytophages nuisibles.

La date de pose de Rak® 5 est déterminée par l’observation des populations de tordeuses. Avant l’apparition du premier vol de tordeuse, les arboriculteurs posent les diffuseurs dans les vergers, à raison de 500 par hectare. Puis, durant toute la saison, la phéromone agit seule : le confort d’utilisation est donc maximal.

Contactez-nous !

Pour toute information technique, n'hésitez pas à nous contacter au 0 800 100 299 (Services et appel gratuits)

Top