Agricultural Solutions
header questions d'agriculture
Site pour les professionnels de l'agriculture

Agriculteur, un métier responsable

Souvent interpelés sur l’utilisation des produits de protection des plantes, les agriculteurs n’ont pas à rougir de leurs pratiques. Agissant dans le cadre d’une réglementation extrêmement stricte, ils sont engagés depuis des années dans des actions de progrès en faveur de la santé et de l’environnement et sont de plus en plus nombreux à prendre le virage de l’agroécologie.

Des démarches de progrès

Soucieux des enjeux de santé et d’environnement liés à la protection des cultures, les agriculteurs ne cessent d’améliorer leurs pratiques.

Les agriculteurs raisonnent la protection de leurs cultures

Engagés depuis longtemps dans une transition vers l’agroécologie, la plupart des agriculteurs remettent aujourd’hui l’agronomie au cœur de leur réflexion et s'appuient davantage sur les services que les écosystèmes rendent à l’agriculture : pollinisation, insectes auxiliaires, vie du sol, allongement des rotations…
Ils utilisent, par ailleurs, les produits phytosanitaires avec parcimonie. Ils cherchent à apporter le bon produit, à la bonne dose et au bon moment. Cette approche raisonnée de la protection des cultures repose sur une observation régulière des parcelles. Elle est facilitée par l’utilisation d’Outils d’Aide à la Décision (OAD) qui permettent d’optimiser le positionnement des traitements.
En savoir plus sur la perception de l'agroécologie par les agriculteurs

Les agriculteurs sont formés à l’utilisation des produits phytosanitaires

Depuis 2015, il est impossible d’acheter et d’utiliser des produits phytosanitaires sans être titulaire du « Certiphyto ». Ce certificat individuel est obtenu à l’issue d’une formation à l’utilisation responsable des produits.
Plus d'informations sur l'obtention du Certiphyto

Protection de la biodiversité

Les agriculteurs ont un rôle important à jouer dans la préservation de la biodiversité dans notre pays. Ils sont de plus en plus nombreux à adhérer à des programmes destinés à développer la diversité des espèces animales et végétales sur leur exploitation à travers la mise en place d’aménagements biodiversité spécifiques et l’adoption de pratiques culturales favorables.
>> Comment favoriser la biodiversité sur son exploitation ?

Les agriculteurs concilient agriculture moderne et biodiversité

Les agriculteurs jouent un rôle important dans la préservation de la biodiversité dans notre pays. Ils sont de plus en plus nombreux à adhérer à des programmes destinés à développer la diversité des espèces animales et végétales sur leur exploitation à travers la mise en place d’aménagements spéciaux et l’adoption de pratiques culturales favorables.

  • Les agriculteurs entretiennent 300 000 km de bandes enherbées (soit près de 8 fois le tour de la Terre), notamment le long des cours d’eau pour préserver leur qualité.
  • 5% de la surface d’une exploitation est dédiée à la biodiversité. Surfaces d’intérêt écologique (SIE) : cultures dérobées, plantes fixant l’azote, haies, jachères, bosquets, bandes tampon…

(Sources : FNSEA, ministère de l’agriculture, UIPP.)
>> L'exemple du programme BiodiversID

Le cadre réglementaire encourage les pratiques vertueuses

Les actions en faveur de l’environnement

Depuis plusieurs années, la Politique Agricole Commune (PAC) rémunère un certain nombre d’actions menées par les agriculteurs en faveur de l’environnement. Un tiers des aides directes est désormais conditionné à la mise en œuvre de critères environnementaux tels que la diversité des assolements, le maintien des prairies permanentes et la présence de Surfaces d’Intérêt Ecologique (SIE).
Télécharger la fiche du ministère de l'Agriculture sur le « paiement vert »

La réduction de l’usage des produits phyto

Depuis 2008, le gouvernement cherche à diminuer l’usage des produits phytosanitaires à travers le plan « Ecophyto ». L’objectif qu’il s’est fixé est de diviser par deux la quantité de produits utilisés d’ici à 2025 tout en continuant à assurer un niveau de production élevé, tant en quantité qu’en qualité. Un objectif qui paraît difficile à atteindre dans un délai aussi court quand on voit les résultats obtenus à ce jour par le réseau des fermes Dephy (lire ci-dessous).
Écophyto : réduire et améliorer l'utilisation des phytos (ministère de l’Agriculture)

Fermes Dephy : des résultats très variables selon les filières

Si des résultats significatifs ont été obtenus dans certaines filières (horticulture, légumes, cultures tropicales), on est encore loin de l’objectif en arboriculture, vigne et surtout grandes cultures et polyculture-élevage.
Dispositif clé du plan Écophyto, le réseau de fermes Dephy vise à expérimenter des techniques économes en produits phytos. Elles sont aujourd’hui 3 000 à s’engager dans cette voie.
Les Fermes Dephy : objectif réduction des intrants (ministère de l’Agriculture)

Pour aller plus loin

Manifeste pour une transition

Manifeste pour une transition

Depuis plusieurs années, BASF France division Agro s’est investi dans l’agriculture durable en développant des solutions pour l’agriculture. Malgré les services rendus par notre modèle agricole actuel, les attentes de la société civile appellent à aller plus loin dans l’évolution des pratiques de protection des cultures. Nous aurons certes toujours besoin de protéger les cultures contre les ravageurs, champignons, mauvaises herbes mais l’heure est à la transition...

En savoir plus
Ma vie d'agri

Ma vie d'agri

Ils sont céréaliers, viticulteurs, maraîchers ou polyculteurs… Ils vivent en Normandie, dans le Rhône, en Alsace et ailleurs. Au travers du site Maviedagri.fr, Cyril, Éric, Béatrice, Christian et d’autres agriculteurs expriment la passion et la fierté de leur métier. Découvrez leurs témoignages !

En savoir plus
Peut-on se passer des agriculteurs ?

Peut-on se passer des agriculteurs ?

La France a-t-elle encore besoin de ses agriculteurs ? C’est la question posée dans le cadre du Tribunal pour les générations futures qui s’est réuni le 13 décembre 2018 à l’Isara-Lyon. Ce procès fictif était organisé par le Cercle prospective des filières agricoles et alimentaires et l’Isara-Lyon pour répondre à l’agribashing ambiant. Le jury a, sans surprise et à l’unanimité, répondu oui à la question !

En savoir plus
L'agriculture, un atout pour la France

L'agriculture, un atout pour la France

Grande puissance agricole et céréalière d’Europe, la France peut compter sur son agriculture pour contribuer de façon durable à son développement et à son influence dans le monde.

En savoir plus
Nourrir 10 milliards d'humains : le défi du siècle

Nourrir 10 milliards d'humains : le défi du siècle

Comment nourrir une population mondiale qui continue à augmenter alors que les surfaces agricoles sont limitées et que les effets du changement climatique se font sentir ? La réponse passe par une intensification raisonnée et responsable de l’agriculture.

En savoir plus
Top