Agricultural Solutions
Agriculture

Contact

Les solutions contre l'excoriose de la vigne

Pour lutter efficacement contre l’excoriose, il sera conseillé d’associer les mesures de prophylaxie à une stratégie de lutte chimique.

Mesures prophylactiques contre l’excoriose


La première précaution pour éviter l’excoriose de la vigne, est d’implanter des porte-greffes et des greffons indemnes d’excoriose lors de la plantation d’une nouvelle parcelle. Des tests de mise en incubation en chambre humide, peuvent être réalisés chez les pépiniéristes pour s’en assurer.


Au moment de la taille, il est aussi vivement conseillé de sortir de la parcelle les rameaux touchés par l’excoriose. Ils peuvent constituer une bonne source d’inoculum.

Lutte chimique contre l’excoriose

Les essais conduits pendant sept ans par BASF dans plusieurs vignobles français, montrent l’intérêt de deux interventions très précoces pour bien encadrer la phase de réceptivité de la vigne aux contaminations. La première application pourra être effectuée au stade débourrement – pointe verte, et la seconde, au stade 1-2 feuilles à 2-4 feuilles.


Compte-tenu de l’hétérogénéité des stades de la vigne observée dans une même parcelle, la double application apporte une sécurité contre le risque de contamination. Cette stratégie permet également de s’affranchir de l’incertitude liée à la date effective de contamination.


Les stratégies de protection en une seule application en préventif, sont également efficaces à condition que le traitement soit réalisé juste avant la pluie contaminatrice.


Les principaux fongicides efficaces contre l’excoriose de la vigne sont les produits à base de dithiocarbamates, de QoIs, de phtalimides ou de quinone.

Dans le cas d’une stratégie à une seule application, on privilégiera une spécialité à base de QoIs, ou une intervention avec du dithiocarbamate, du folpel ou du dithianon associé à un phosphonate.

Nos solutions anti-excoriose de la vigne

Voir aussi

Réussir sa protection fongicide contre le mildiou

Le volume de récolte peut être considérablement réduit à la suite des attaques de mildiou sur inflorescence ou sur grappe.

Les règles à suivre

Réussir sa protection fongicide contre le botrytis

A peine un quart des vignes françaises sont traitées contre le botrytis, ou pourriture grise. Pourtant, c’est l’une des maladies les plus préjudiciables pour la vigne.

Les règles à suivre

Comment lutter contre les maladies du bois ?

Les maladies du bois sont difficiles à prévenir et à éradiquer...

En savoir plus

Ces contenus peuvent vous intéresser

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté de viticulteurs observateurs !

En savoir plus

La Lettre d'Infos Agro

Abonnez-vous à notre lettre d'infos mensuelle et recevez nos actualités dédiées aux thématiques et cultures qui vous intéressent ainsi que nos avis d'experts !

En savoir plus

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

En savoir plus

Pratiques responsables

L’utilisation des produits phytosanitaires est fortement encadrée et elle doit suivre les bonnes pratiques agricoles : protection de l’utilisateur, règles lors des interventions phytosanitaires, préservation de l'environnement et de la biodiversité.

En savoir plus


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

Top