Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Maladies de conservation (au verger) [Storage Diseases]

Le stockage est une période très sensible pour les fruits à pépins. Ils peuvent être touchés par toute une série de maladies de conservation, souvent transmises avant la récolte, mais aussi pendant le stockage.

Gloeosporioses : une contamination précoce

Les maladies des taches lenticellaires, communément appelées «gloeosporioses», sont d'importantes maladies de conservation des fruits à pépins.

L’infection a lieu au verger, essentiellement au cours du dernier mois qui précède la récolte, pendant les périodes de pluie. Mais des contaminations précoces peuvent aussi se produire à partir de 60 jours avant la récolte.

Les spores se fixent dans les lenticelles et entrent en phase latente. Les nécroses apparaissent seulement après 4 ou 5 mois de conservation, lorsque le fruit commence à évoluer en maturité.

Penicillium : une infection dans les locaux de stockage

Penicillium est un parasite de blessure. L’infection se produit principalement en station fruitière, l’inoculum étant largement présent dans l’atmosphère des chambres froides. La maladie se manifeste sous la forme de pourritures qui apparaissent dans les deux mois qui suivent la récolte.

La fructification abondante participe à la multiplication de l’inoculum dans les locaux de stockage. Les Penicillium sont responsables de la production de la patuline, une mycotoxine cancérigène.

Botrytis : un développement rapide de la pourriture

Botrytis est un important champignon parasite de la poire, mais il s’attaque aussi aux pommes. Parasite de blessure, comme Penicilium, il contamine les fruits au verger et en station fruitière. Le développement de la pourriture est rapide. Le champignon est susceptible de se transmettre par contact avec des fruits sains, via les lenticelles où se forment alors des points de pourriture.

Phytophthora : une pourriture qui se développe pendant le stockage

Lorsque Phytophthora est présent dans le verger sous la forme de chancres du collet, il peut contaminer les fruits avant la récolte s’ils sont proches du sol. La pourriture, ferme et lenticellaire, se développe après 2 ou 3 mois de stockage. Il peut aussi contaminer directement les fruits par projection de terre dans les pallox lors de la récolte.

La maladie peut être freinée par les températures basses.

Moyens de lutte

Dans les 6 à 7 semaines précédant la récolte, il convient de protéger le verger avec un programme fongicide adapté, prenant en compte la sensibilité des variétés, la durée et les conditions de conservation envisagées, les données météorologiques passées et annoncées.

Notre solution contre les maladies de conservation des fruits à pépins

Top