Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Rouille du prunier [Tranzschelia pruni-spinosae]

La rouille du prunier peut provoquer des dégâts importants sur la production des fruits. Son cycle s'étend généralement de fin avril à mi-juillet environ. En juin, il chevauche celui de la moniliose. Sur cette période, l'emploi d'un fongicide polyvalent est recommandé. La rouille du prunier est provoquée par le champignon Tranzschelia pruni spinosa.

Symptômes

Sur feuilles : la rouille du prunier se manifeste sous forme de petites pustules de couleur rouille à brun foncé sur la face inférieure des feuilles et de petites nécroses jaunes sur leur face supérieure.

Facteurs favorables

La rouille du prunier est favorisée par les périodes de pluie au printemps.

Nuisibilité

Les feuilles touchées chutent de façon prématurée. La rouille du prunier ne permet pas d’obtenir une maturité normale des fruits. Elle peut aussi perturber l’aoûtement des bois.

Moyens de lutte

La rouille peut attaquer le prunier dès la fin avril. En juin, son cycle correspond au début des risques de monilioses.

La lutte, spécifique de la rouille au départ, peut avantageusement se gérer en juin, en même temps que la protection anti-moniliose, à condition d'employer une spécialité polyvalente.

Top