Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Les stades clés de la régulation du blé

Les régulateurs de croissance stimulent certaines hormones végétales responsables du développement et de l’architecture de la plante. Les étapes clés de la régulation se situent habituellement entre le stade épi 1 cm et le stade dernière feuille pointante. Selon l’exposition au risque de votre parcelle, vous opterez pour une application unique ou un programme. Et pour que l’effet soit maximal, vous traiterez des céréales en bon état végétatif et avec de bonnes conditions climatiques.

Le rôle des messagers de la croissance

La croissance de la plante est pilotée par des substances naturelles qui circulent dans les tissus à des stades donnés du développement. Ce sont les messagers de la croissance (ou hormones végétales) : cytokinines, gibbérellines, auxines, éthylène et acide abscissique.

Chaque messager est un régulateur biologique naturel. Il coordonne la croissance et le développement de la plante par des effets précis. Le port et la forme de la plante dépendent de l’équilibre de ces messagers de la croissance. Modifier cet équilibre avec des régulateurs de croissance permet d’agir sur l’architecture de la plante. Les régulateurs influent principalement sur les gibbérellines, les auxines et l’éthylène.

Les stades clés de la régulation : de l’épi 1 cm à la dernière feuille pointante

Les stades clés de la régulation du blé interviennent généralement entre le stade épi 1 cm et le stade dernière feuille pointante :

  • Epi 1 cm
  • 1 nœud
  • 2 nœuds
  • Dernière feuille pointante

Selon l’exposition au risque de votre parcelle, vous pouvez choisir entre une application unique ou un programme.

Comment optimiser l’action des régulateurs ?

Pour que les régulateurs de croissance produisent leur effet maximal, vous devez traiter des céréales en bon état végétatif et avec de bonnes conditions climatiques.

Bonnes conditions climatiques

Il convient de réguler par temps poussant :

  • temps clair lumineux
  • en dehors d’une période de sécheresse
  • en dehors d’une période de fortes amplitudes thermiques (écarts de 15 °C max.) et en dehors des périodes gélives

Bon état végétatif

Mieux vaut reporter l’application si la culture présente :

  • une faim en azote, des symptômes de carence
  • des symptômes importants de maladies
  • des signes d’asphyxie suite à un excès en eau
  • des symptômes de phytotoxicité d’un herbicide
  • des brûlures dues au gel

Nos régulateurs de croissance

Top