Agricultural Solutions
Tout savoir sur la culture des protéagineux
Site pour les professionnels de l'agriculture

Noctuelle défoliatrice, ravageur du pois

La noctuelle défoliatrice colonise les parcelles de pois protéagineux à partir de la mi-mai. Ce sont les chenilles de la deuxième génération qui sont les plus préjudiciables à la culture.

Descriptif de la noctuelle

Ce papillon d’environ 35 mm d’envergure, possède des ailes antérieures brun acajou marquées au centre d’une petite tache blanche et, vers les extrémités, de petits points noirs disposés longitudinalement. Les ailes postérieures sont gris sale.

Les œufs blanchâtres sont répartis en lignes de 10 à 40 oeufs.

La larve, qui mesure de 30 à 35 mm, se reconnaît à sa tête arrondie, jaune verdâtre, ornée de quelques lignes sombres, et à son corps verdâtre à brun rougeâtre avec trois lignes longitudinales dorsalesblanchâtres et une bande longitudinale latérale jaune.

La biologie de la noctuelle

On observe en général trois générations par an : le papillon effectue son premier vol vers la mi-mai, le deuxième en juillet-août et le troisième en septembre-octobre. Il pond à chaque fois des œufs qui donnent les chenilles de la génération suivante.

Il s’agit d’un ravageur très polyphage, capable de se nourrir de très nombreuses plantes.

Dégâts dus à la noctuelle

Les chenilles se nourrissent des feuilles et des tiges. Ce sont les larves issues de la deuxième génération qui sont les plus préjudiciables aux cultures.

Seuil d’intervention et moyens de lutte

  • Intervenir en début d’attaques sur jeunes larves.


Mageos® MD , la solution insecticide de BASF contre les principaux ravageurs du pois :

  • Autorisé sur pois, contre la sitone, le puceron vert, le thrips, la noctuelle défoliatrice et la tordeuse.
  • Insecticide à base d’alphaméthrine, une pyréthrinoïde de synthèse.
  • Microsphères effervescentes , une formulation pratique et qui renforce l’efficacité de la substance active.
  • Efficace à la dose de 80 g/ha (bien respecter les conditions d’emploi du produit et le stade de sensibilité des insectes).

La protection insecticide

Protection insecticide du pois

Protection insecticide du pois

Sitone, thrips, puceron vert, tordeuse, noctuelle défoliatrice : les ravageurs du pois sont présents tout au long du cycle de la culture. Ils peuvent provoquer jusqu’à 30 q/ha de pertes de rendement. Pour les contrôler sans préjudice pour la faune auxiliaire et l’environnement, il est indispensable de raisonner les interventions au cas par cas.

Les autres ravageurs du pois

La sitone du pois

La sitone du pois

La présence de sitones se reconnaît aux encoches circulaires en bordure de feuilles. Leurs larves s’attaquent aux nodosités et aux jeunes racines, affaiblissant ainsi les plantes...

Le thrips du pois, du lin et des céréales

Le thrips du pois, du lin et des céréales

Le thrips du pois, du lin et des céréales s’attaque aux cultures de pois protéagineux dès leur levée...

La tordeuse du pois

La tordeuse du pois

Le thrips du pois, du lin et des céréales s’attaque aux cultures de pois protéagineux dès leur levée...

Le puceron vert du pois

Le puceron vert du pois

Une nuisibilité pouvant atteindre 20 q/ha, une chute des poids de 1000 grains, etc. Les pucerons verts font partie des ravageurs du pois à surveiller de près...

Les autres ravageurs du pois

Les autres ravageurs du pois

Bruches et cécidomyies, limaces et pigeons : d’autres ravageurs peuvent aussi être friands de pois...

Ces contenus peuvent vous intéresser

Application Companion

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté de viticulteurs observateurs !

La Lettre d'Infos Agro

La Lettre d'Infos Agro

Abonnez-vous à notre lettre d'infos mensuelle et recevez nos actualités dédiées aux thématiques et cultures qui vous intéressent ainsi que nos avis d'experts !

Météo agricole

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

Agroécologie

Agroécologie

L’utilisation des produits phytosanitaires est fortement encadrée et elle doit suivre les bonnes pratiques agricoles : préservation de l'environnement et de la biodiversité.


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

Top