Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Alternaria porri [Alternaria porri]

L'alternariose est une maladie préjudiciable du feuillage des poireaux, entrainant un parage supplémentaire à la récolte, et donc une perte de rendement pour les producteurs.

  • Phylum: Ascomycètes
  • Classe: Dothideomycètes
  • Ordre: Pleosporales
  • Famille: Pleosporacées


Symptômes :

L'alternaria se caractérise par la présence de taches bien délimitées sur les feuilles de couleur blanche à pourpre en forme de losange, évoluant vers le brun au centre, en formant des anneaux concentriques. En cas de forte pression, la maladie peut évoluer jusqu'au desséchement complet des feuilles.


Conditions favorables :

L'alternaria est favorisée par les températures chaudes (entre 12°C et 34°C, optimum 25°C) ainsi qu’une forte humidité. La maladie se développe essentiellement à l'automne et plus rarement au printemps. Les cultures irriguées par aspersion présentent un risque plus important.


Conservation et sources d'inoculum :

Le champignon se conserve d'une année sur l'autre dans les débris des végétaux. Les spores sont disséminées par le vent et les projections d'eau. Les contaminations se font directement à travers l'épiderme ou au niveau de blessures sur les feuilles.


Incidence de la maladie :

La maladie est fréquente dans le Centre, la vallée de la Saône et du Rhône, dans le Sud-Est et le Sud-Ouest.


Moyens de lutte :

Mesures prophylactiques :

  • Eliminer les déchets de récolte
  • Utiliser des variétés peu sensibles
  • Eviter les excès d'azote


Lutte chimique :

Il est recommandé de traiter en préventif, dès que les conditions favorables à l'infection sont réunies et avant l'apparition des premiers symptômes. Il est conseillé de moduler les cadences de traitements en fonction du climat, de la pression de la maladie et de la pluviométrie. La cadence moyenne entre deux traitements est en général de 2 semaines.

Nos Solutions contre l'Alternaria porri

Cultures légumières

Cultures légumières

Top