Agricultural Solutions
Favoriser la biodiversité sur mon exploitation
Site pour les professionnels de l'agriculture

Les arbres isolés

Caractéristiques du paysage agricole français, les arbres isolés constituent des repères pour les animaux, ils fournissent aussi du bois de chauffage et des ressources alimentaires aux hommes comme à la faune.

Les arbres isolés sont les témoins de l’histoire agraire de nos régions. Les essences plantées varient selon les terroirs : noyers des plaines, frênes têtards des vallées alluviales, châtaigniers à fruits des Terres rouges, pommiers de Gâtine… A chaque agriculteur de trouver celles qui conviennent à son exploitation.

Planter des arbres isolés

Intérêt pour l’agricultureIntérêt pour la biodiversité
Bois de chauffage ou bois d’œuvreRepère pour les animaux
Fruits : châtaignes, noix…Relais vers les cultures pour les auxiliaires
Effet brise-ventProtection des animaux contre le soleil
Lutte contre l’érosionRefuge pour la faune
Vie du solRessource alimentaire

Recommandations

  • Privilégier les espèces locales pour accueillir une biodiversité plus importante qu’avec des espèces exotiques.
  • Maintenir les vieux arbres, arbres morts et arbres creux qui offrent de nombreuses cavités aux oiseaux et mammifères.
  • Ne pas utiliser de fertilisant ou d’herbicide au pied de l’arbre.

1 arbre isolé = 30 m2 de SIE

Les autres aménagements

Haies

Haies

Elles protègent les cultures et améliorent le sol tout en servant d’abri et de garde-manger pour les insectes auxiliaires et les oiseaux : les haies font partie des aménagements les plus propices à la biodiversité sur une exploitation agricole.

Murets

Murets

Habituellement édifiés pour retenir la terre dans les parcelles en pente, les murets de pierres offrent un refuge à une petite faune auxiliaire des cultures. On pourra encore améliorer la biodiversité de cet aménagement en favorisant l’implantation de plantes spécifiques.

Mares

Mares

Élément traditionnel du paysage agricole, la mare constitue un écosystème d’une grande richesse pour la flore comme pour la faune présentes sur l’exploitation. Elle permet en outre une décantation et une épuration des eaux qui s’y déversent.

Les « chaussettes » à pylônes

Les « chaussettes » à pylônes

Inaptes à la culture, les emprises de pylônes électriques peuvent être facilement aménagées pour fournir un abri et une source de nourriture à la faune sauvage. Attention, ces « chaussettes vertes » ne doivent pas gêner les agents de RTE.

Nichoirs

Nichoirs

Posés sur les arbres ou sur les façades des bâtiments, les nichoirs facilitent la nidification des oiseaux, qui font partie des auxiliaires des cultures.

Comment favoriser la biodiversité sur mon exploitation ?

En grandes cultures

En grandes cultures

Aménagements, pratiques culturales ou phytosanitaires : voici une liste non exhaustive de moyens d’améliorer la biodiversité sur une exploitation agricole.

Dans les vignes et vergers

Dans les vignes et vergers

Aménagements, pratiques culturales ou phytosanitaires : voici une liste non exhaustive de moyens d’améliorer la biodiversité sur une exploitation viticole ou arboricole.


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

Top