Agricultural Solutions
Favoriser la biodiversité sur mon exploitation
Site pour les professionnels de l'agriculture

Les mares

Élément traditionnel du paysage agricole, la mare constitue un écosystème d’une grande richesse pour la flore comme pour la faune présentes sur l’exploitation. Elle permet en outre une décantation et une épuration des eaux qui s’y déversent.

Une mare est une étendue d’eau stagnante de petite superficie (moins de 10 ares pour SIE) et de faible profondeur ne présentant pas de système de vidange, à la différence d’un étang.

On distingue 2 catégories de mares :

  • Les mares en eau : elles peuvent être permanentes, asséchées sur sol tourbeux mais conservant une forte humidité et les mares encore en cours de vidange au mois de juin. Ces mares accueillent une grande diversité de végétaux.
  • Les mares avec un assec prolongé : elle se caractérisent par une uniformité et une banalité de la flore.

Créer une mare

Intérêt pour l’agricultureIntérêt pour la biodiversité
Décantation et épuration des eauxPoint d’abreuvement
PêcheZone de repos pour les migrateurs
Protection contre l’incendieLieu de reproduction (batraciens…)
Lutte contre l’érosionConservatoire d’espèces végétales
Paysage 

Recommandations

  • Laisser la végétation naturelle s’installer.
  • Ne pas introduire d’espèces exotiques invasives.
  • Veiller à la mise en place d’une pente douce (3 à 5%) pour permettre à la faune d’entrer et sortir.

1 000 m2 = 1 500 m2 de SIE

Les autres aménagements

Haies

Haies

Elles protègent les cultures et améliorent le sol tout en servant d’abri et de garde-manger pour les insectes auxiliaires et les oiseaux : les haies font partie des aménagements les plus propices à la biodiversité sur une exploitation agricole.

Murets

Murets

Habituellement édifiés pour retenir la terre dans les parcelles en pente, les murets de pierres offrent un refuge à une petite faune auxiliaire des cultures. On pourra encore améliorer la biodiversité de cet aménagement en favorisant l’implantation de plantes spécifiques.

Arbres isolés

Arbres isolés

Caractéristiques du paysage agricole français, les arbres isolés constituent des repères pour les animaux, ils fournissent aussi du bois de chauffage et des ressources alimentaires aux hommes comme à la faune.

Les « chaussettes » à pylônes

Les « chaussettes » à pylônes

Inaptes à la culture, les emprises de pylônes électriques peuvent être facilement aménagées pour fournir un abri et une source de nourriture à la faune sauvage. Attention, ces « chaussettes vertes » ne doivent pas gêner les agents de RTE.

Nichoirs

Nichoirs

Posés sur les arbres ou sur les façades des bâtiments, les nichoirs facilitent la nidification des oiseaux, qui font partie des auxiliaires des cultures.

Comment favoriser la biodiversité sur mon exploitation ?

En grandes cultures

En grandes cultures

Aménagements, pratiques culturales ou phytosanitaires : voici une liste non exhaustive de moyens d’améliorer la biodiversité sur une exploitation agricole.

Dans les vignes et vergers

Dans les vignes et vergers

Aménagements, pratiques culturales ou phytosanitaires : voici une liste non exhaustive de moyens d’améliorer la biodiversité sur une exploitation viticole ou arboricole.


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

Top