Agricultural Solutions
Tout sur la culture de betteraves
Agriculture

Contact

La noctuelle terricole (ou ver gris)

Agrotis ipsilon, Agrotis segetum

Les jeunes larves consomment feuilles et tiges puis se développent au détriment des racines, collets et tubercules.

Description

Adulte :

  • 45 mm d'envergure,
  • Ailes antérieures marron avec une zone plus claire sur le quart apical. Chacune porte une tache claire uniforme se prolongeant par un triangle effilé noir.
  • Les ailes postérieures sont beige très pâle


Larve :

  • 45 mm,
  • Couleur grise avec, sur chaque segment, 4 points noirs disposés en trapèze.
  • Tête brun jaunâtre

Les papillons apparaissent vers :
  • avril-mai pour Agrotis ipsilon
  • mai-juin pour Agrotis segetum.

Elles s’alimentent pendant la nuit et restent enterrées à proximité de la surface pendant la journée.

Symptômes et dégâts

Les dégâts sont dus à la consommation des jeunes plants par les chenilles, qui rongent et sectionnent les plantules de colza au collet à l'automne. Ils sont d’autant plus importants que la culture est jeune et la population de chenilles élevée. Les plants flétrissent et jaunissent lorsque la tige a été atteinte et finissent par mourir.

Nuisibilité

Dépend des niveaux de population et du stade de la culture.

Nuisibilité directe faible.

Pertes de production importantes liées aux maladies virales notamment la jaunisse.

Les autres ravageurs de la betterave

Noctuelle défoliatrice

Noctuelle défoliatrice

Les chenilles se nourrissent des feuilles. A surveiller à partir de début juin.

Cycle, facteurs favorables, nuisibilité, moyens de lutte
Puceron noir

Puceron noir

Insecte piqueur-suceur, il transmet le virus de la jaunisse de la betterave et provoque des dégâts directs.

Cycle, facteurs favorables, nuisibilité, moyens de lutte
Pégomye

Pégomye

Cette mouche de la betterave pond des œufs sur la face inférieure des feuilles. Symptômes de mai à septembre.

Cycle, facteurs favorables, nuisibilité, moyens de lutte
Puceron vert du pêcher

Puceron vert du pêcher

Insecte piqueur-suceur, il transmet le virus de la jaunisse de la betterave et provoque des dégâts directs.

Cycle, facteurs favorables, nuisibilité, moyens de lutte

La protection insecticide de la betterave

Protection insecticide de la betterave

Protection insecticide de la betterave

Du semis à la récolte, la betterave est convoitée par différents ravageurs, tant souterrains que foliaires, qui peuvent causer des dégâts dommageables à son développement et donc à la récolte. Il est essentiel de les connaître, de les surveiller et de respecter les seuils d’intervention.

En savoir plus

Ces contenus peuvent vous intéresser

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté de viticulteurs observateurs !

En savoir plus

La Lettre d'Infos Agro

Abonnez-vous à notre lettre d'infos mensuelle et recevez nos actualités dédiées aux thématiques et cultures qui vous intéressent ainsi que nos avis d'experts !

En savoir plus

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

En savoir plus

Pratiques responsables

L’utilisation des produits phytosanitaires est fortement encadrée et elle doit suivre les bonnes pratiques agricoles : protection de l’utilisateur, règles lors des interventions phytosanitaires, préservation de l'environnement et de la biodiversité.

En savoir plus


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez ​http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.

Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et/ou aux usages homologués mentionnés sur notre ​catalogue produits et/ou www.phytodata.com.

Top