Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Respectez les zones tampons et les distances de pulvérisation

Les zones non traitées (ZNT) ont pour but d’éviter les impacts non intentionnels de dérive des embruns de pulvérisation sur les organismes aquatiques : poissons, algues, daphnies, plantes.

Qu'est-ce qu'une zone non traitée (ZNT) ?

La ZNT indique la distance à respecter par rapport aux points d’eau lors de la pulvérisation. Cette mention, figurant sur l’étiquette, est spécifique à chaque produit et à son usage (culture et parasite cible).

Les distances de ZNT

4 classes de ZNT ont été définies : 5, 20, 50 et 100 m et plus. En l’absence de mention sur le produit, la ZNT par défaut est de 5 m.
Sont désignés comme points d’eau, qu’ils soient permanents ou intermittents :

  • les cours d’eau,
  • les plans d’eau,
  • les fossés,
  • les points d’eau.

La liste par département est la même que celle définie dans le cadre de la conditionnalité des aides PAC.

Réduction de la ZNT de 20 à 5m

La zone non traitée peut être réduite de 20 à 5m quand ces trois conditions sont remplies simultanément :

  • Présence d’un dispositif végétalisé d’au moins 5m de large et de la hauteur de la culture
  • Utilisation de moyens reconnus divisant par trois le risque pour les milieux aquatiques (buses antidérive),
  • Enregistrement de toutes les applications effectuées sur la parcelle

Pour aller plus loin :

Respecter les Zones Non Traitées (ZNT) et les distances de pulvérisation

Commandez la nouvelle édition de « Mes Anti-sèches phytos »

Retrouvez toutes les réponses à vos questions sur la réglementation et les bonnes pratiques phytosanitaires en format poche !

En savoir plus
Régler le matériel de pulvérisation

Régler le matériel de pulvérisation

Vérifier votre matériel de pulvérisation en morte saison vous permettra de prendre le temps des réglages nécessaires et de gagner du temps lors de vos interventions. Un réglage précis de votre pulvérisateur est un gage de meilleure qualité de pulvérisation et évite la déperdition de la bouillie dans l’environnement.

En savoir plus
Tenir compte des conditions météorologiques avant l’intervention

Tenir compte des conditions météorologiques avant l’intervention

La plupart des applications interviennent à une période où les conditions météo sont variables. Vent, hygrométrie, température sont les trois facteurs climatiques à prendre en compte pour réduire les risques de pollution et assurer l’efficacité des traitements.

En savoir plus
Enregistrer les interventions phytosanitaires

Enregistrer les interventions phytosanitaires

Pour des raisons de traçabilité, vous devez tenir un registre répertoriant les traitements phytosanitaires qu’ils ont effectués sur leurs cultures.

En savoir plus
Top