Agricultural Solutions
Agriculture

Contact

L’alternaria du colza

L’alternaria se développe au printemps sur les siliques, au cours des périodes orageuses. Le risque est plus élevé dans les fonds de vallée, en bordure maritime et surtout sur cultures versées.

Des symptômes visibles surtout sur les siliques

  • Sur les feuilles : la maladie se caractérise par de petites taches noires concentriques irrégulières avec une alternance de plages sombres et claires.
  • Sur les tiges : on la reconnaît à ses petites taches noires très allongées.
  • Sur les siliques : elle apparaît sous la forme de petites taches noires rondes à contours très nets. Son développement peut être explosif en cas de succession de périodes chaudes et humides.

La nuisibilité de l’alternaria

La nuisibilité de l’alternaria est moyenne.

Les moyens de lutte contre l'alternaria du colza

  • Il n’existe pas de variétés résistantes à l’alternaria.
  • Il est conseillé de surveiller attentivement les cultures au printemps en cas de périodes chaudes (températures supérieures à 18°C) et orageuses.
  • Le traitement fongicide contre le sclérotinia est efficace contre l’alternaria. Mais l’apparition de nouvelles taches sur siliques peut justifier un traitement spécifique.

Nos solutions

Découvrir nos solutions fongicides

Découvrir nos solutions fongicides

La maladie la plus préjudiciable du colza est le sclérotinia, mais d'autres maladies fongiques peuvent également s'avérer très nuisibles pour la culture.

En savoir plus

Les autres maladies du colza

Top