Agricultural Solutions
Agriculture

Contact

L’oïdium du colza

Présent en général dans le sud de la France, l’oïdium peut apparaître dans les zones nord en cas d’hiver et de printemps assez chauds et secs. Il peut alors être contrôlé par une intervention fongicide.

Les symptômes de l'oïdium du colza

L’oïdium peut se manifester sur les feuilles, mais aussi sur les tiges et en fin de cycle sur les siliques.
Il se présente sous la forme d’un duvet blanc de mycélium sous lequel on voit apparaître des ponctuations noires.
L’oïdium est favorisé par les températures élevées, c’est ce qui explique son développement plus fréquent dans le sud de la France.

La nuisibilité de l’oïdium du colza

Les pertes de rendement liées à l’oïdium peuvent atteindre de 5 à 6 q/ha.

Les moyens de lutte contre l'oïdium du colza

Si des symptômes d’oïdium sont visibles en début de floraison, il est conseillé d’associer la lutte contre l’oïdium à celle contre le sclerotinia.
Il peut être nécessaire d’intervenir spécifiquement contre l’oïdium en fin de cycle si la maladie passe des feuilles sur les siliques.

Nos solutions

Découvrir nos solutions fongicides

Découvrir nos solutions fongicides

La maladie la plus préjudiciable du colza est le sclérotinia, mais d'autres maladies fongiques peuvent également s'avérer très nuisibles pour la culture.

En savoir plus

Les autres maladies du colza

Top