Agricultural Solutions
header opticolza
Site pour les professionnels de l'agriculture

Les ravageurs du colza

Le colza est une culture assez sensible aux ravageurs. Il est donc essentiel de les repérer tout au long du cycle pour éviter d’importants dégâts. Les principaux ravageurs du colza sont les altises, charançons et méligèthes.

Limaces

Limaces

Le colza est une des cultures les plus sensibles aux limaces. Elles affectionnent particulièrement cette culture qui leur permet de se nourrir mais aussi de se reproduire durant le long cycle végétatif du colza.

Grosses altises

Grosses altises

La grosse altise apparaît en septembre dans les parcelles de colza où elle va pondre ses œufs. Elle est responsable de morsures sur les jeunes plants. Mais ce sont surtout ses larves, en se développant dans les pétioles et les tiges, qui sont les plus nuisibles pour la culture.

Pucerons

Pucerons

À l’automne, il est possible de rencontrer sur colza le puceron vert du pêcher et le puceron cendré du chou. Au-delà des dégâts directs qu'ils peuvent causer, ces insectes sont susceptibles de transmettre des viroses (jaunisse du navet, mosaïque du navet et mosaïque du chou-fleur) et ainsi provoquer des pertes de rendement de 5 à 8 q/ha.

Charançon du bourgeon terminal

Charançon du bourgeon terminal

Les charançons du bourgeon terminal (CBT) pondent dans les pétioles de colza à l’automne. Les larves provoquent alors des dégâts en passant dans le cœur des plantes au stade rosette et peuvent alors détruire le bourgeon terminal. Cela a pour conséquence la prise d’un aspect buissonnant des plantes au printemps.

Charançon des tiges

Charançon des tiges

Les larves de ce charançon provoquent des dégâts en s’installant dans les tiges de colza. La lutte consiste à intervenir contre les insectes adultes, 8 jours après les premières captures.

Méligèthes

Méligèthes

Les méligèthes adultes provoquent des dégâts dans le colza en se nourrissant du pollen des boutons floraux avant qu’ils n’éclosent. A partir de la floraison, la nuisibilité devient en général négligeable.

Charançon des siliques

Charançon des siliques

Les larves de ce ravageur du colza se développent dans les siliques et se nourrissent des graines de colza. Elles constituent également une porte d’entrée aux cécidomyies.

Ces contenus peuvent vous intéresser

Application Companion

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté d'agriculteurs observateurs !

Météo agricole

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

Ravageurs du colza

Ravageurs du colza

Le colza est une culture assez sensible aux ravageurs. Repérez-les tout au long du cycle pour éviter d’importants dégâts sur la ferme virtuelle !

La Lettre d'Infos Agro

La Lettre d'Infos Agro

Abonnez-vous à notre lettre d'infos mensuelle et recevez nos actualités dédiées aux thématiques et cultures qui vous intéressent ainsi que nos avis d'experts !

Top