Agricultural Solutions
header parlons vrai, arlons vigne
Site pour les professionnels de l'agriculture

Symptômes de l’oïdium de la vigne

L’oïdium affecte tous les organes herbacés de la vigne. Jeunes pousses, feuilles, grappes : apprenez à détecter les indices de la présence de cette maladie de la vigne.

Sur les jeunes pousses

  • Au moment du débourrement, on observe un ralentissement de la croissance, accompagné d’un raccourcissement des entre-nœuds et d’une crispation des feuilles. Un duvet blanc peut apparaître sur les cépages les plus sensibles. On parle de symptômes « drapeau ».

Sur les feuilles

  • L’oïdium se manifeste d’abord par des tâches huileuses (semblables à celles du mildiou ) et par des petites taches poussiéreuses, puis un noircissement des nervures sur la face inférieure.

  • Apparaît ensuite au niveau de ces taches un feutrage grisâtre sur la face supérieure de la feuille (voire inférieure aussi pour les cépages sensibles), tandis que les bords du limbe se crispent.

Sur les grappes

  • Les fleurs contaminées par l’oïdium se dessèchent et tombent. Les grains se couvrent dès la nouaison d’un feutrage blanc. Par la suite, ils se nanifient et se couvrent d’une poussière grisâtre, leur peau se fendille et éclate, laissant apparaître les pépins.

  • L’éclatement de la baie favorise alors des écoulements de jus et le développement du botrytis . Une forte odeur de moisissure se dégage des grappes malades.

Sur les sarments

  • Avant l’aoûtement, on peut observer la présence taches brunes qui vont évoluer vers le rouge et prendre la forme d’une étoile après l’aoûtement. A l’automne, des boursouflures foncées apparaissent sur les sarments contaminés : ce sont les cleïstothèces.

En savoir plus

Biologie de l'oïdium

Biologie de l'oïdium

L’oïdium est une maladie cryptogamique qui se développe à la surface des organes verts de la vigne. La contamination primaire commence dès la reprise de végétation.

Nuisibilité de l'oïdium

Nuisibilité de l'oïdium

Depuis de nombreuses années, BASF et le Groupe ICV (lnstitut coopératif du vin) mènent des études pour mesurer les effets des attaques d’oïdium sur le rendement de la vigne et sur la qualité des vins...

En savoir plus

Les 7 règles à suivre pour réussir sa lutte contre l’oïdium

Les 7 règles à suivre pour réussir sa lutte contre l’oïdium

Seuils de nuisibilité, historique de la parcelle, date du premier traitement, qualité des produits, qualité de la pulvérisation…

Protection contre l’oïdium : "Tôt et fort" pour un programme plus rentable

Protection contre l’oïdium : "Tôt et fort" pour un programme plus rentable

La lutte contre l'oïdium ne doit pas s'arrêter au critère « coût du programme »... Une étude menée conjointement par BASF et l’Institut Coopératif du Vin révèle tout l'intérêt d'une stratégie intégrant produits performants et dates d'application.

Nos solutions anti-oïdium de la vigne

Les autres maladies de la vigne

Le mildiou

Le mildiou

L'ennemi numéro 1 de la vigne

Le black-rot

Le black-rot

Une pourriture qui affecte le rendement et la qualité du vin

L'excoriose

L'excoriose

Une maladie à contrôler très tôt

Le botrytis

Le botrytis

Une pourriture qui compromet la qualité du vin

Les maladies du bois

Les maladies du bois

Esca, Eutypiose, Black Dead Arm : menace pour les vignobles français

Ces contenus peuvent vous intéresser

Application Companion

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté de viticulteurs observateurs !

La Lettre d'Infos Agro

La Lettre d'Infos Agro

Abonnez-vous à notre lettre d'infos mensuelle et recevez nos actualités dédiées aux thématiques et cultures qui vous intéressent ainsi que nos avis d'experts !

Météo agricole

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

Agroécologie

Agroécologie

L’utilisation des produits phytosanitaires est fortement encadrée et elle doit suivre les bonnes pratiques agricoles : préservation de l'environnement et de la biodiversité.

Top