Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Le désherbage mécanique du blé

Valorisé par les pratiques agroécologiques, le désherbage mécanique du blé retrouve sa place dans les itinéraires culturaux des céréales. Herse étrille, houe rotative, bineuse : comment choisir l’outil adapté au contexte de l’exploitation.

Le désherbage mécanique n’est pas réservé aux seuls agriculteurs bio. Il peut être utilisé en complément de la lutte chimique pour réduire l’usage des herbicides et/ou venir à bout d’adventices résistantes. Il améliore également l’état du sol (écroûtage) et diminue l’évaporation.

Pour qu’il soit efficace, le désherbage mécanique doit être couplé aux méthodes agronomiques préventives : décalage de la date de semis, allongement et diversification de la rotation, faux-semis, implantation de couverts végétaux étouffants, déchaumage mécanique, etc.

Comment le mettre en œuvre en blé et avec quels outils ? Comment bien les choisir et les utiliser ? Quelles sont les conditions de succès et à combien s’élèvent les coûts ? Autant de questions qu’il convient de se poser avant de changer d’itinéraire technique.

Les principaux outils de désherbage mécanique du blé

La herse étrille

Constituée de panneaux articulés sur lesquels sont fixés des dents longues et souples, la herse étrille déracine les jeunes adventices sur une culture implantée. Elle travaille en plein à environ 2 cm de profondeur. On règle l’agressivité de l’outil en jouant sur l’inclinaison des dents, les roues de terrage et la vitesse de passage.


La houe rotative

Équipée de roues dont les extrémités en forme de cuillères déchaussent et projettent les adventices, la houe rotative nécessite peu de réglages. Comme la herse, elle travaille en plein à environ 2 cm de profondeur. Son agressivité dépend principalement de la vitesse de passage et de la profondeur de travail du sol. La houe est à privilégier en sols battants pour sa fonction d'écroûteuse.


La bineuse

Équipée de socs, la bineuse déchausse les racines et enfouit les jeunes adventices en ramenant de la terre sur le rang. Elle ne travaille que dans les inter-rangs. Dans le cas du binage des céréales, un système de guidage performant est indispensable.

Désherbage mécanique du blé : types d’adventices et stades de développement

Le désherbage mécanique est déconseillé sur les vivaces (risque de bouturage) et les adventices développées. L’optimum varie selon les outils : stade « filament blanc) pour la houe rotative, jusqu’à 1 feuille pour la herse étrille et jusqu’à 6 feuilles pour la bineuse.

Pour aller plus loin

Quels leviers agronomiques pour faciliter le désherbage du blé ?

Quels leviers agronomiques pour faciliter le désherbage du blé ?

La préparation du sol avant le semis du blé ainsi que la modification de la date de semis permettent de mieux contrôler les adventices.

Désherbage chimique du blé

Désherbage chimique du blé

Face à la pression grandissante des graminées dans les parcelles, les programmes de désherbage évoluent. Désherber à l’automne, en sortie d’hiver ou privilégier les programmes qui combinent des deux ? Dans le contexte où le désherbage devient de plus en plus complexe, il est nécessaire de choisir la bonne stratégie phytosanitaire.

Top