Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

La septoriose du blé : tache foliaire

Mycosphaerella graminicola (Septoria tritici), est une maladie qui touche essentiellement le blé, et occasionnellement le seigle, le triticale et certaines espèces de graminées.

Symptômes de la septoriose du blé - tache foliaire

La plupart des années, les symptômes de la septoriose peuvent être observés dès les premières phases de croissance.

Dans les jeunes parcelles de blé à semis automnal, des plaques aqueuses, qui prennent rapidement une apparence brune et nécrotique, sont déjà observables début décembre, ainsi que tout au long de l’hiver sur les étages foliaires inférieurs. Celles-ci contiennent des pycnides noires apparentes, la principale caractéristique de M. graminicola.

La présence de pycnides est particulièrement fréquente sur les feuilles mortes hivernantes du blé d’hiver. Sur le plant mature, les lésions sont de couleur brune, et parfois limitées par des veines qui leur donnent une apparence rectangulaire. Les pycnides noires deviennent davantage visibles dans les lésions lorsque les symptômes se manifestent. Les lésions peuvent confluer, et créer ainsi de larges zones de tissu nécrotique de couleur brune.

Cycle de vie de la septoriose du blé

Le cycle de vie de M. graminicola est similaire à celui de S. nodorum, bien que M. graminicola puisse être actif à des températures légèrement inférieures, avec un optimum de 15-20°C, et requière de plus longues périodes de forte hygrométrie pour initier l’infection.

En règle générale, les feuilles inférieures des cultures à semis hivernal sont contaminées par la propagation sur de longues distances des ascospores aériennes, tout au long de l’hiver et au début du printemps. Au printemps, les feuilles inférieures des variétés les plus sensibles sont infectées et présentent des lésions activement sporulées.

Dans la plupart des cas, la maladie se propage des feuilles inférieures aux étages foliaires supérieurs par les éclaboussures de pluie, lors des fortes précipitations. Une propagation physique peut se produire en l’absence de fortes précipitations, notamment lorsque les feuilles 3 et 4 se chevauchent avec les feuilles supérieures lors de leur émergence.


Importance

Des pertes de 50 % ont été rapportées dans plusieurs parcelles sévèrement touchées, des pertes qui s’expliquent en grande partie par la prédominance de variétés sensibles à cette maladie du blé.

Nos solutions fongicides contre la septoriose du blé

Les autres maladies du blé :

Ces contenus peuvent vous intéresser

Carto Septo

Carto Septo

Suivez l'évolution de la septoriose près de chez vous avec Info'risque !

En savoir plus

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté d'agriculteurs observateurs !

En savoir plus

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

En savoir plus
Top