Agricultural Solutions
header opticolza
Site pour les professionnels de l'agriculture

Régulation du colza : quand faut-il intervenir au printemps ?

A la fin de l’hiver, le colza peut redémarrer vite – trop vite – engendrant alors un risque de verse, avec tous les problèmes associés : difficultés à la récolte, baisse de rendement, baisse de qualité liée au développement des pathogènes…

Réguler au printemps pour éviter la verse

Au printemps, certaines parcelles peuvent être sensibles à la verse. Ceci dépend de la sensibilité variétale, de la densité de peuplement et de la quantité d’azote disponible. L’ensemble de ces facteurs ainsi qu’une élongation automnale trop importante et un redémarrage trop rapide du colza en sortie hiver engendrent un risque de verse et tous les problèmes qui y sont associés : difficultés de récolte, baisse du rendement et de la qualité, développement facilité de pathogènes.
Réguler la croissance favorise un port plus trapu, plus solide. La régulation permet également de grouper la floraison et certaines années d’assurer une homogénéité de maturité des siliques.
Stades d’intervention : d’entre-nœuds visibles à inflorescence dégagée

Anticiper le phénomène

Quelques méthodes peuvent être mise en place afin d’anticiper le phénomène de verse :

  • Choisir une variété peu sensible.
  • Respecter la densité de semis.
  • Gérer la quantité d’azote disponible : respecter les besoins de la plante et les préconisations de fertilisation, estimer le reliquat d’azote en sortie hiver.
  • Appliquer un régulateur à l’automne pour éviter une élongation trop importante.

Quand décider d’intervenir ?

Appliquez dans les parcelles présentant un fort risque. Il est conseillé de moduler la dose selon le stade du colza et le niveau de risque.
Traiter si 3 critères sur les 4 suivants sont constatés :

  • Variété sensible à la verse.
  • Peuplement dense : supérieur à 40 plants/m² (ou 15 pieds/mètre linéaire).
  • Azote en excès : supérieur aux besoins du colza.
  • Elongation automnale importante.
L’utilisation de régulateur est déconseillée si :
  • La parcelle est régulièrement soumise à un stress hydrique.
  • La culture est déjà soumise à un stress physiologique ou sanitaire.
  • La verse est déjà constatée.

Pour aller plus loin :

Réguler le colza en automne, à quoi ça sert ?

Réguler le colza en automne, à quoi ça sert ?

Comment raisonner au mieux la régulation de votre colza ? Comment s’assurer de la rentabilité de vos interventions ?

En savoir plus
Le risque d'élongation des colzas à l'automne est réel !

Le risque d'élongation des colzas à l'automne est réel !

Il faut rester vigilants au risque d'élongation des colza à l'automne. Celle-ci peut être favorisée par différents facteurs : un semis précoce, un automne doux, une forte densité, des reliquats d'azote...

En savoir plus
Top