Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Bien choisir ses variétés orges d’hiver

Débouché brassicole ou fourrager ? Les critères adaptés à chaque débouché, les exigences des brasseurs et malteurs, leurs variétés préférées, la tolérance à la JNO : comment raisonner son choix variétal d’orge d’hiver.

En orges d’hiver, le premier critère pour choisir ses semences est le débouché : variétés brassicoles, destinées à la fabrication de la bière, ou fourragères, destinées à l’alimentation animale. Ensuite, on cherchera le meilleur compromis entre potentiel de rendement et débouché, sans négliger d’autres critères comme la sensibilité aux maladies ou aux accidents climatiques :

  • Tolérance aux maladies, en particulier rhynchosporiose , helminthosporiose et oïdium .
  • Tolérance aux stress climatiques : froid, stress hydrique, températures échaudantes…
  • Tolérance à la jaunisse nanisante (JNO), qui devient un critère important avec la disparition des néonicotinoïdes en traitement de semences.

Variétés brassicoles d’orge d’hiver

Le débouché orge de brasserie est très exigeant. La récolte doit satisfaire aux exigences d’un cahier des charges comportant de nombreux critères qualité. Ils concernent en particulier la germination, la pureté variétale, le taux de protéines, le calibrage et l’humidité à la récolte.

Les orges d’hiver à six rangs brassicoles, une spécificité française

Après sélection, la France produit, en moyenne, environ 2 millions de tonnes d’orges d’hiver brassicoles par an répondant aux cahiers des charges des malteurs et des brasseurs. Il s’agit, pour une très grande majorité, d’orges à six rangs dont les grains sont exportés dans le monde entier sous forme de grains ou de malt. Cette production est une spécificité française historique.


La tolérance à la JNO, une attente forte de la filière

Parmi les variétés issues de la liste des variétés préférées des malteurs-brasseurs, Etincel, longtemps leader de la catégorie, a perdu de sa suprématie. La concurrence est au moins aussi productive et, surtout, moins sensible aux maladies. Aujourd’hui, KWS Faro et, dans une moindre mesure, Pixel, participent à la diversification de la sole brassicole. Aujourd’hui, seule la variété KWS Exquis possède la tolérance JNO. Elle est entrée en observation par l’aval de la filière brassicole (liste des variétés recommandées pour la récolte 2022 en orges de brasserie). L’attente reste forte pour une inscription de variétés brassicoles d’hiver à six rangs à la fois productives et tolérantes à la JNO, afin de limiter les dégâts dus à ce virus (cas du printemps 2020).

Les fongicides contribuent à la qualité des orges brassicoles

  • Les maladies affectent non seulement le rendement mais aussi la qualité de la récolte.
  • Si la protection fongicide n’a pas d’effet sur la teneur en protéines, elle en a sur le calibrage.
  • Il existe une relation étroite entre poids des grains, calibrage et rendement.

Variétés fourragères d’orge d’hiver

Contrairement aux variétés brassicoles d’orge d’hiver, ce n’est pas le marché qui oriente prioritairement le choix variétal. Ici, les caractéristiques agronomiques reprennent toute leur importance. Les critères les plus importants sont :

  • 1. La productivité.
  • 2. Le poids spécifique (les orges 2 rangs sont généralement meilleures dans ce domaine).
  • 3. La tolérance aux maladies et à la JNO.
  • 4. La tolérance à la verse (phénomène assez courant).

En savoir plus

Bien choisir ses variétés d’orges de printemps

Bien choisir ses variétés d’orges de printemps

Critères de qualité du marché brassicole, variétés d’orge de printemps préférées des brasseurs et malteurs : comment raisonner son choix variétal.

Protéger son orge de la semence à la dernière feuille avec Systiva®

Protéger son orge de la semence à la dernière feuille avec Systiva®

Systiva® est le premier traitement de semences qui protège du semis jusqu’à la dernière feuille en contrôlant efficacement les maladies de la semence et les maladies foliaires précoces telles que la rhynchosporiose, l’oïdium et la rouille naine.

Maladies de l'orge

Maladies de l'orge

L'orge est menacée par de nombreuses maladies dont les principales sont : l'helminthosporiose, la rhynchosporiose et la ramulariose. Consultez les fiches détaillées des maladies de l'orge et trouvez toutes les informations sur leurs symptômes, leur cycle de vie et les solutions de lutte.

Top