Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Les feuilles au cœur de la protection fongicide des céréales

En blé, 65% du rendement est réalisé par les deux dernières feuilles. C’est pourquoi il est essentiel de les protéger contre les maladies. Le stade clé pour agir ? Dernière Feuille Etalée (DFE), car c’est à ce stade que la protection des feuilles F1 et F2 sera la meilleure.

Pas d’épi sans feuilles saines

L’énergie dont la plante a besoin est produite dans les feuilles. C’est ici que la photosynthèse fabrique la matière organique nécessaire à la croissance et au développement de la plante pour assurer le rendement. C’est pourquoi, la protection des feuilles doit constituer le cœur du programme fongicide des céréales.

Les principales maladies foliaire des blés

  • Septoriose :
    Elle est la maladie la plus préjudiciable pour vos blés.
    Nuisibilité maximale : jusqu’à 50% du rendement.
  • Rouille brune :
    Elle peut provoquer de gros dégâts si elle est mal contrôlée.
    Nuisibilité maximale : jusqu’à 60% du rendement.
  • Rouille jaune :
    Cette maladie est en recrudescence.
    Nuisibilité maximale : jusqu’à 70% du rendement.

>> Jetez un oeil à nos fiches maladies du blé

DFE : le stade clé de la protection foliaire des blés

Toutes les feuilles ne contribuent pas de la même façon au rendement. Ainsi, 65% du rendement final dépend de la santé des deux dernières feuilles. On comprend donc aisément l’intérêt de les protéger. Pour cela, il est essentiel d’intervenir au stade DFE. En effet, c’est à ce stade que les feuilles F1 et F2 sont totalement déployées et qu’elles peuvent être efficacement protégées.

Des essais réalisés par un institut technique anglais (HGCA) ont permis de déterminer le niveau de protection des organes foliaires au moment de l’application. Une application au stade DFE permet ainsi une protection de la feuille F1 à 90 % et la feuille F2 à 70 % par la bouillie fongicide.
L’application au stade DFE est donc le pilier de la protection fongicide : elle est indispensable quel que soit le contexte agroclimatique de l’année.

Traiter au stade DFE : le meilleur retour sur investissement

Dans un contexte de raisonnement des produits phytosanitaires, si vous devez choisir entre plusieurs applications, il est donc essentiel de privilégier l’application au stade DFE.
Une application T2 à ce stade a ainsi généré un gain de rendement moyen de 14,6 q/ha en 2015, soit un gain brut de 226 €/ha (prix du blé : 155 €/tonne). Ce qui représente un excellent retour sur investissement : 1 euro investi en protection fongicide a rapporté près de 5 euros (coût de l’application à DFE : 49 €/ha).


Et tout se joue en un mois !

En période de croissance forte, la vigilance est de rigueur car le rythme d’émission foliaire peut s’accélérer très vite si la température est favorable.
Pour être informés des dates habituelles du stade DFE dans votre région, inscrivez-vous à notre service Info’risque.

Notre gamme fongicide à base de Xemium®

Pour aller plus loin :

Ces contenus peuvent vous intéresser

Info'risque Septo Rouilles

Info'risque Septo Rouilles

Surveillez en saison l'évolution de la septoriose, de la rouille jaune et de la rouille brune !

En savoir plus

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté d'agriculteurs observateurs !

En savoir plus

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

En savoir plus
Top