Agricultural Solutions
header opticolza
Site pour les professionnels de l'agriculture

Les conseils du moment pour votre colza : MONTAISON C2-(31) Entre-noeuds visibles

De la fin de l’hiver au début du stade montaison une ébauche de l’inflorescence se met en place en bas de la tige. En parallèle, il y a une élongation des entre-nœuds supérieurs. Les objectifs principaux à ce stade sont d’accumuler de la biomasse et de stocker dans les racines pour préparer la floraison. Ce qui se déroule au cours de la montaison conditionne le nombre de siliques/pied qui sera obtenu. Afin d’optimiser cette phase il est important de piloter la fertilisation, assurer un bon désherbage et réguler, si nécessaire, pour se prémunir contre la verse. Enfin l’observation des vols d’insectes permettra d’agir au bon moment et d’éviter les dégâts causés par les attaques.

>> Tous nos conseils pour la sortie d'hiver

Raisonner sa fertilisation

Azote

  • Adapter la dose d’azote à la biomasse du colza : tenir compte du potentiel de rendement, du type de sol, des apports organiques, du précédent, de l’association avec des légumineuses.
  • Mesure de la biomasse par pesée (entrée et sortie d’hiver).
  • Fractionner les apports en 1, 2 ou 3 passages à partir de la reprise de végétation, afin de limiter les pertes par lessivage.

Attention : en zone vulnérable, se conformer aux arrêtés préfectoraux.


Soufre

  • Apporter 75 U sous forme « sulfate » au début de la montaison avec le second apport d’azote.


Bore

  • Attention au risque de carence sur sols sableux. Privilégier les apports foliaires à la reprise de végétation.

Réguler, pour se prémunir contre la verse

La régulation du colza est à raisonner sur la base de 3 critères :

  • Sensibilité variétale à la verse
  • Peuplement trop dense
  • Disponibilité en azote trop importante

Intervenir si besoin en début de montaison (entre C2 et D1).

>> En savoir plus sur la régulation du colza

Vigilance maladies

Cylindrosporiose

La cylindrosporiose , maladie du colza, est à surveiller sur variétés sensibles, elle doit être contrôlée dès la montaison avec un produit à base de triazole, avant sa progression sur les organes supérieurs.

>> En savoir plus sur la cylindrosporiose

Vigilance ravageurs


Charançons de la tige

  • Période à risque : pendant l’élongation de la tige, entre C2 et E.
  • Observation : piégeage d’adultes dans les cuvettes jaunes dès janvier.
  • Seuil d’intervention : dès le début de l’élongation, dans les 8 jours après les premières captures (suivi attentif du BSV).
  • Conditions favorables d’intervention : aux premières captures à partir de 9°C, lors des premières journées ensoleillées.

>> En savoir plus sur le charançon de la tige


Pucerons cendrés

  • Période à risque : de la reprise de végétation au début de la maturation (G4).
  • Observation : bordure et intérieur des parcelles.
  • Seuil d’intervention : 2 pieds / 10 portent des pucerons.

>> En savoir plus sur les pucerons

Partagez vos observations et consultez celles qui ont été réalisées autour de vous grâce à l’application Companion.

Pour aller plus loin :

Stade suivant >>

Stade suivant >>

D2-(53) Boutons étoilés

Nos recommandations à chaque stade

Nos recommandations à chaque stade

Retrouvez nos recommandations associées à chaque stade de développement du colza, du semis à la récolte.

Top