Agricultural Solutions
Tout savoir sur la culture du maïs
Site pour les professionnels de l'agriculture

La noctuelle du maïs

Sesamia vueteria

La noctuelle du maïs est un papillon nocturne dont la chenille et la nymphe s’attaquent aux pieds, aux chaumes et aux épis.

Description

  • Adulte : Papillon nocturne, la noctuelle du maïs est un ravageur périodique, dont l'envergure à maturité peut atteindre jusqu'à 4 cm. Les ailes postérieures, d'un gris-jaune, sont ornées de points peu distincts, tandis que ses ailes postérieures sont blanches. En outre, le mâle possède des antennes bipennées.

  • Larve :Provenant d'un œuf blanc à la ponte qui vire ensuite au rose crème, la chenille mesure entre 3 et 4 cm. Sa couleur varie du jaune au brun, avec un dos roux.

  • Nymphe : La chrysalide peut atteindre jusqu'à 9 cm de long. Très vorace, elle dispose de deux paires de dents : une ventrale et une dorsale.

Biologie

Les adultes, particulièrement actifs au printemps, s'accouplent à cette période. La femelle, dont la fécondité avoisine plusieurs centaines d'œufs, pond sous la gaine des feuilles, en grappes de quelques dizaines d'individus, qui éclosent entre dix et quatorze jours.

Les premiers jours, jusqu'à sa première mue, la chenille juvénile se développe dans la gaine, puis atteint ensuite le chaume du maïs, tout en restant endophyte. Elle se nourrit alors de ses inflorescences.

Au bout de deux mois (vers juin ou juillet) et de sept à huit stades, elle se transforme en chrysalide, puis donne naissance à un papillon qui va pondre sur les épis et les fleurs du végétal.

On observe trois ou quatre générations annuelles.

Dégâts

La noctuelle s'attaque au maïs, mais aussi au blé, riz, orge, avoine... Attaqués très tôt, les pieds de maïs fanent et meurent. Plus tardivement, le forage des chaumes est cause non seulement d'un dessèchement partiel qui fragilise la plante et provoque sa cassure, mais également d'un rendement réduit, car les dégâts peuvent toucher les épis à différents stades de développement.

Protection du maïs contre la noctuelle

Dans la plupart des cas, les attaques souvent restreintes ne justifient pas un traitement insecticide des feuilles, excepté si le pourcentage des pertes excède 10%. Tout risque semble écarté lorsque le plan atteint un stade de cinq feuilles avec des racines externes à la base.

Les autres ravageurs du maïs

La pyrale du maïs

La pyrale du maïs

Les larves de la pyrale, Ostrinia nubilalis, peuvent provoquer d’importants dégâts sur le maïs : baisse de qualité des épis, verse et développement de champignons...

Le taupin du maïs

Le taupin du maïs

Le taupin est un coléoptère dont la larve particulièrement vorace occasionne des dégâts importants dans les cultures de maïs. La seule forme de protection contre le taupin est la prévention.

La chrysomèle du maïs

La chrysomèle du maïs

La chrysomèle est un coléoptère ravageur des cultures de maïs. Venu des États-Unis et du Canada, il est présent en France et a commencé à envahir les champs depuis 2002.

Ces contenus peuvent vous intéresser

Application Companion

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté de viticulteurs observateurs !

La Lettre d'Infos Agro

La Lettre d'Infos Agro

Abonnez-vous à notre lettre d'infos mensuelle et recevez nos actualités dédiées aux thématiques et cultures qui vous intéressent ainsi que nos avis d'experts !

Météo agricole

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

Agroécologie

Agroécologie

L’utilisation des produits phytosanitaires est fortement encadrée et elle doit suivre les bonnes pratiques agricoles : préservation de l'environnement et de la biodiversité.

Top