Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

La rouille brune du blé

Puccinia triticina est spécifique au blé. D’autres Puccinia spp. et pathotypes peuvent affecter l’orge, le seigle et le triticale, mais ils ne provoquent pas d’infections croisées.

Symptômes de la rouille brune du blé

Les symptômes de la rouille brune se manifestent souvent en automne sur les cultures à semis précoce, sous la forme de pustules de couleur orange à brune.

Lors des infections de début d’automne, les pustules individuelles peuvent être confondues avec celles de la rouille jaune, de par leur couleur orange à brune et leur diamètre compris entre 0,5 et 1,0 mm environ.

Plus tard dans la saison, le diagnostic est facilité car les pustules brunes tendent à être disséminées de façon aléatoire par opposition aux symptômes de la rouille jaune (Puccinia striiformis), qui se présentent davantage sous forme de rayures. Les symptômes apparaissent essentiellement sur les feuilles. Lors des attaques sévères, des pustules peuvent également être observées sur la tige et les glumes. L’infection des glumes par la rouille brune peut entraîner une diminution de poids spécifique. Lorsque les feuilles entrent en sénescence, un « ilot vert » se développe autour de chaque pustule. Des téleutospores sont parfois produites vers la fin de la saison.

Cycle de vie de la rouille brune

Le champignon hiverne essentiellement sur les repousses de céréales et les cultures à semis précoce. Jusqu’à peu, la maladie était rarement sévère au printemps, car la sporulation et la germination des spores requièrent des températures comprises entre 15°C et 22°C, et une humidité relative de 100 %. Ainsi, les épidémies de rouille brune surviennent normalement de mi-été à la fin d’été, avec les jours de vent sec qui disséminent les spores, et les nuits fraîches avec rosée, favorables à cette maladie du blé.

Du fait du changement climatique, les hivers doux et les printemps chauds devraient devenir plus fréquents ; la rouille brune pourrait ainsi devenir un problème beaucoup plus récurrent plus tôt dans la saison.

Importance

Jusqu’à peu, la rouille brune n’était pas considérée comme un problème majeur, bien qu’elle soit particulièrement présente sur les cultures à semis précoce tout au long de l’hiver.
Cependant, l’émergence de nouvelles souches virulentes surmontant la résistance variétale chez quelques variétés de blé a modifié à la hausse le classement de la rouille brune en termes d’importance. La survenue de plusieurs attaques se traduit par une perte significative de surface foliaire, et donc de rendement, et l’infection des épis entraîne également une perte de qualité des grains.
Il est trop tôt pour prédire le niveau d’épidémie de rouille brune pour les saisons à venir, mais nous savons désormais que cette maladie ne peut plus être ignorée.

Nos solutions fongicides contre la rouille brune

Les autres maladies du blé :

Ces contenus peuvent vous intéresser

Carto Rouille brune

Carto Rouille brune

Suivez l'évolution de la rouille brune près de chez vous avec Info'risque !

En savoir plus

Application Companion

Vous aussi, faites partie de la communauté d'agriculteurs observateurs !

En savoir plus

Météo agricole

Les prévisions météorologiques de votre région à 8 jours !

En savoir plus
Top