Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Comment est-elle devenue e-influenceuse vin sur Instagram ?​

Elle travaille dans le vin, et elle en parle bien ! Margot Ducancel est e-influenceuse dans le domaine du vin sur instagram. Ce canal de communication l’aide à prospecter, et animer son son club de vin « Rouge aux lèvres », un club 100% féminin. Débordante d’énergie et de créativité, elle partage sa passion du vin avec son langage décomplexé.

« J’ai atterri dans l’univers du vin, grâce aux ventes aux enchères », suite à une formation dans l’art. « Je voulais exercer dans un domaine avec des valeurs fortes, où le matin on se lève motivée, on rencontre des personnes inspirantes. Le vin est un secteur vivant, en mutation, et plus populaire que l’art ».

Elle a donc repris ses études pour se spécialiser dans le vin, puis travaille pour Cuisine et Vins de France et Bettane et Desseauve, pour une start-up dans le e-commerce (Wine In Black).

Le club « Rouge aux lèvres » compte 450 femmes inscrites

Ses amies s’intéressent à son parcours, lui posent des questions : « Chardonnay, c’est une appellation ? ». C’est ainsi qu’elle monte un club de vin dédié aux femmes : « Rouge aux lèvres ». Et pour animer ce club, elle décide d’organiser des dégustations, et d’utiliser le réseau social Instagram. Parallèlement, elle travaille trois ans chez Moët Hennessy dans la distribution de vins du nouveau monde, dans un esprit ‘club’. Ce qui la décide à se mettre à son compte, il y a deux ans et demi. En effet, elle peut s’appuyer sur sa communauté, et allier virtuel au réel : son club réunit 450 femmes, et son compte Instagram 35000 contacts.

Des activités multiples et oenologiques

Son activité est composée de 3 entités :

  • Une agence évènementielle BtoB – en berne depuis la Covid.
  • Le club « Rouge aux lèvres ». Les Masterclass de 20-30 personnes et gros évènements de 300 personnes (Wine Gala, summer rosé party…) rythment la vie de ce club 100% féminin où l’on apprend le B.àBa du vin, tout en découvrant des lieux inédits dans Paris.
  • Un media sur le vin : Instagram. C’est son canal de conversion vers le club, avec une audience féminine et parisienne. « L’idée c’est d’aller jusqu’au bout de l’expérience : je rencontre les personnes en ligne, puis en vrai. Je vis de cela aujourd’hui. Je suis e-influenceuse ». Ses clients sont les domaines viti-vinicoles, les interprofessions.

Comme une consommatrice lambda

« Je n’ai pas de chapelle dans le vin : vin d’étiquettes, vin mainstream, les grandes marques, les vins en biodynamie, … tout m’intéresse. Je suis comme les nanas d’aujourd’hui : un pull H&M, un sac couture, un T.Shirt engagé chez un artisan. J’essaye d’être large dans ma démarche, comme une consommatrice lambda. ». D’autres projets sont à venir : un livre chez Hachette, un site web dédié au vin dans l’esprit du magazine Biba, un podcast...

Margot Ducancel

Margot Ducancel

Une astuce communication pour les vignerons ?

Utiliser les réseaux sociaux comme carte de visite. Surtout en cas d’activité oenotouristique. Et ne pas hésiter à se faire accompagner. Les vignerons peuvent en témoigner : si leur communication sur les réseaux est récurrente, faite avec plaisir, cela leur attire des visites, des commandes ! En Champagne, le vigneron David Faivre a basé sa communication sur les réseaux sociaux. Il utilise notamment Youtube et la vidéo. Il peut en témoigner : ses acheteurs, il les attrape par ce biais. Ça marche !

Passionnément… insectes !

Passionnément… insectes !

Pionnière de la biodiversité au vignoble, Caroline Le Roux, technicienne viticole, est intarissable sur toutes les bêtes de plaine.

Experte en vin : critique et indépendante

Experte en vin : critique et indépendante

D’abord trader puis consultante, conférencière, journaliste, critique de vin… Gabrielle Vizzavona est multi-casquette !

Œnologue ou l’accompagnatrice du vin

Œnologue ou l’accompagnatrice du vin

Nadine Gublin est devenue œnologue presque par hasard, mais elle a tout de suite su qu’elle était faite pour ce métier !

Parlons Vrai Parlons vigne c'est aussi

Parlons Vrai, Parlons Vigne : le magazine

Parlons Vrai, Parlons Vigne : le magazine

L’équipe vigne BASF est heureuse de vous offrir le magazine « Parlons Vrai, Parlons vigne ». Avec celui-ci, nous nous engageons aux côtés des acteurs de la filière vigne et vin, pour valoriser les métiers de toute la filière mais aussi pour vous apporter de l’information sur des sujets de votre quotidien.

Votre vignoble, une richesse nationale

Votre vignoble, une richesse nationale

Découvrez affiches, podcasts et chiffres clés qui valorisent votre métier : ​

- La vigne est une richesse nationale​
- La protection de la vigne: un incontournable !​
- Une profession en progrès​

Expertise maladies

Expertise maladies

Découvrez le témoignage de viticulteurs sur ces sujets d’actualités : ​

- Notre dossier biocontrôle​
- Notre livre blanc maladies du bois

Conseil d’expert​

Conseil d’expert​

Retrouvez des informations utiles, pratiques et indispensables sur la réglementation et les bonnes pratiques en vigne : ZNT, EPI, ordre des mélanges… ​

Téléchargez nos affiches à installer dans votre caveau !

Parole de femmes

Parole de femmes

Plus personne ne conteste la place de la femme dans la filière vitivinicole aujourd’hui. Alors, donnons-leur la parole ! Retrouvez le portrait de ces femmes aux profils différents qui partagent leur connaissance du vin et de la vigne à travers différents métiers. En 2020, il y a autour de 35% de femmes dans la filière (source : Agreste).

Programme Parlons Vrai, Parlons Vigne

Programme Parlons Vrai, Parlons Vigne

La rentabilité de votre exploitation nécessite une attention du quotidien ?
Vous êtes soucieux de faire des choix judicieux pour la protection de vos vignes ?
Vous êtes fier de valoriser votre métier auprès de vos clients ou salariés ?

Top