Agricultural Solutions
Site pour les professionnels de l'agriculture

Pourquoi nous inscrivons l’agroécologie au cœur de notre stratégie ?

26 mai 2020

Engagé depuis plusieurs années déjà en faveur d’une agriculture à la fois compétitive et respectueuse de l’environnement, notre groupe a décidé d’aller plus loin en se dotant d’une feuille de route agroécologie à l’horizon 2030. L’enjeu ? Accompagner la transformation des modèles agricoles actuels.


Nous vous l’annoncions depuis plusieurs mois : notre feuille de route pour la décennie qui s’ouvre est prête. Elle se fonde sur un constat : face aux nombreux défis – économiques, environnementaux et sociétaux – auxquels elle est confrontée, l’agriculture doit se renouveler. Plus rémunératrice pour les agriculteurs, moins gourmande en intrants, faisant davantage appel à l’agronomie et aux services rendus par les écosystèmes, s’appuyant sur l’innovation et le numérique, l’agriculture de demain entend concilier compétitivité et respect de l’environnement. Ce modèle, c’est l’agroécologie. Et nous venons de l’inscrire au cœur de notre stratégie.

Notre définition de l’agroécologie

« L’agroécologie repose sur des systèmes et des itinéraires de production durables, rentables, favorisant la biodiversité utile et intégrant des innovations qui permettent de diminuer les intrants et l’empreinte sur les ressources naturelles. »

Nous ne partons pas de rien, loin s’en faut ! Depuis longtemps, BASF et ses partenaires proposent des EPI, des solutions de biocontrôle, utilisant notamment la technique de confusion sexuelle pour lutter contre les ravageurs des vignes et des vergers, ainsi que des outils d’aide à la décision permettant de positionner précisément les traitements de protection des cultures. En janvier 2019, nous avons annoncé l’intégration des enjeux de l’agroécologie dans notre stratégie. A l’automne, nous lancions nos premiers itinéraires agroécologiques en colza, blé et vigne. Avec cette feuille de route, nous voulons aller plus loin. Il s’agit de réorienter notre modèle d’affaires afin que, dans dix ans, 30% de notre chiffre d’affaires provienne de nouveaux leviers de croissance : solutions de biocontrôle, semences de blé et solutions digitales. Notre ambition est de devenir le partenaire de référence de la transition écologique. Pour cela, nous souhaitons en particulier développer notre politique de partenariats : avec les distributeurs, en premier lieu, mais aussi avec les agriculteurs, les organismes de recherche, les écoles, les associations… C’est ensemble que nous réussirons cette transition.

Notre ambition pour 2030

  • Atteindre 20% de part de marché en protection des cultures en France.
  • Réaliser au moins 30% de notre CA grâce aux semences, au biocontrôle et au digital.
  • Être leader sur la culture du blé, le biocontrôle et le business digital agriculteurs.

Notre feuille de route agroécologique repose sur cinq piliers : accompagner les agriculteurs dans cette transition ; co-construire des solutions avec nos partenaires ; réduire les intrants grâce à l’innovation ; réduire les impacts des produits phyto ; faire rayonner notre vision de l’agroécologie. Ces cinq piliers se déclinent chacun en engagements (une vingtaine au total), parmi lesquels on peut citer le développement de substances phytosanitaires aux profils optimisés et de nouvelles solutions de biocontrôle, d’itinéraires techniques innovants (association de colza et de légumineuse, par exemple), de semences de blé moins sensibles aux maladies et aux aléas climatiques ou d’outils digitaux de conduite des cultures.


Cette transformation des modèles agricoles exige du temps. Dix années ne seront pas de trop non seulement pour trouver, tester et déployer de nouvelles solutions techniques mais aussi pour accompagner le changement. Notre stratégie de long terme s’accompagnera d’un point d’étape annuel avec les parties prenantes engagées dans cette aventure. Dans un souci de transparence et de coopération, nous nous engageons à constituer un comité ad hoc, regroupant structures de R&D, universités et écoles, acteurs de l’aval, ONG, etc. Son rôle sera de suivre et de challenger nos engagements. Les membres de ce comité émettront des avis et des recommandations sur les orientations stratégiques de BASF. Nous les écouterons pour affiner notre stratégie et la déployer de la manière la plus efficace possible.


Oui, ensemble, accélérons la transition agroécologique pour une agriculture française compétitive et réconciliée avec le grand public !


Lire notre manifeste pour une transition agroécologique

 BASF France Agro

BASF France Agro

Top